Toutinfo Bréves

MESURES RESTRICTIVES : L’obligation du port de masque fait son come-back

Le port du maque fait son come-back dans les lieux publics et privés. Le ministre de l’Intérieur l’a réactivé avant-hier samedi. Et dans le secteur du transport, le ministre de tutelle, Mansour Faye édicte les mêmes mesures restrictives.

Le gouvernement met en exécution sa menace d’aller vers des mesures restrictives avec la recrudesence de la pandémie du coronavirus. Ainsi, le ministre de l’Intérieur, Antoine Félix Abdoulaye Diome réactualise l’arrêté n°17602 du 29 avril 2021, prescrivant le port obligatoire de masque de protection dans les lieux publics et privés. Dorénavant, souligne-t-il dans une note sortie à cet effet, sur toute l’étendue du territoire national, le port du masque de protection demeure obligatoire dans les lieux publics et privés. Cette obligation du port des masques concerne, d’après la note, la voie publique, les services de l’administration publique, les services du secteur privé, les lieux de commerce, les moyens de transport publics et même privés, transportant au moins 2 personnes. Dans la note, le ministre de l’Intérieur invite les populations à se conformer à ces mesures sous peine de sanction. ‘’Le non-respect de celles-ci expose les contrevenants aux sanctions prévues par les lois et règlements’’, avertit Antoine Félix Abdoulaye Diome dans le communiqué publié samedi. Auaravant, le ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement, Mansour Faye a annoncé des mesures similaires. ‘’Le port obligatoire du masque pour tous les occupants du véhicule jusqu’à leur débarquement, dès que le nombre est supérieur à un, l’application d’un produit désinfectant sur les mains est obligatoire pour tous les passagers avant leur accès à bord des véhicules de transport public de voyageurs’’, a exigé Mansour Faye dans un arrêté. L’autre exigence du ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement demeure le nettoyage désinfectant de chaque véhicule de transport à l’intérieur et à l’extérieur au moins une fois par jour. A cela s’ajoute la dotation en gants, masques et produits désinfectants pour les mains à leurs personnels. Les gouverneurs de régions sont chargés de l’exécution de cet arrêté.

L’info