Toutinfo Bréves

LUTTE CONTRE LE COVID 19 A DIASS : Mamadou Ndione arme les 120 relais communautaires

Les relais communautaires ont un rôle important à jouer dans la lutte contre le coronavirus. Conscient de cela, le Directeur général du Cosec a appuyé ceux de la commune de Diass qui ont reçu un lot important de masques et une enveloppe financière. 

Les relais communautaires de la commune de Diass peuvent compter sur le soutien du directeur général du Conseil sénégalais des chargeurs (COSEC). Très sensible à leurs conditions de travail et à leur situation difficiles, Mamadou Ndione leur  a offert 1000 masques de protection et une enveloppe financière. Cela pour les aider à lieux faire leur travail, dans le cadre de la lutte contre la Covid-19. Ce don remis samedi, s’inscrit dans le cadre de la lutte contre la pandémie de Covid-19 qui, selon M. Ndione, «nécessite une approche communautaire, comme lors des deux premières vagues de cette pandémie pendant lesquelles des résultats assez positifs ont été obtenus à Diass». Revenant sur son geste, le patron du Cosec, par ailleurs responsable politique de l’APR à Diass, trouve qu’il est important d’accompagner la dynamique communautaire, en s’appuyant sur les 120 relais communautaires et les «badiénou gokh». Et cet appui leur permettra de mieux mener la sensibilisation, en ces moments de recrudescence de la pandémie et surtout de regroupement, avec la fête de la tabaski.

«La semaine en cours est décisive à cause de la fête de Tabaski et des nombreux mouvements qu’il va y avoir en terme de déplacements des populations», souligne Mamadou Ndione. Qui poursuit : «Aujourd’hui, j’estime qu’au Sénégal, il y a 552 communes. Personne ne peut agir simultanément. Mais, il suffit que dans chaque commune, des bonnes volontés se lèvent pour accompagner le dispositif social qui existe à travers les relais communautaires, les associations sportives et culturelles (ASC), entre autres, pour qu’ensemble on relève les défis liés à la lutte contre la Covid-19». En outre, le Dg du Cosec a invité les populations ) «aller se faire vacciner». Ce qui permettra à son avis, «de pouvoir atténuer les effets dévastateurs de cette Covid-19». 

L’info