Toutinfo Bréves

EFFONDREMENT D’UNE DALLE A DALIFORT : Les époux Bâ et leur fille meurent dans les décombres

  • mbay thiamdoum
  • juillet 17, 2021
  • Commentaires fermés sur EFFONDREMENT D’UNE DALLE A DALIFORT : Les époux Bâ et leur fille meurent dans les décombres

Triste sort pour la famille Bâ. L’effondrement d’une partie de la dalle de la maison qu’elle occupait a tué les deux époux et leur fille de 11 ans. 

Drame familial à Dalifort ! A la cité Belvédère 2, trois membres d’une famille, le père (A. Bâ), la mère (A. Traoré) et leur fille de 11 ans, ont perdu la vie dans l’effondrement d’une partie de la dalle de leur maison. Le sinistre a eu lieu hier un peu après 4h du matin. C’est la partie de la dalle correspondant au salon qui s’est effondrée. Un proche de la famille qui était dans une autre pièce a échappé au drame, tout comme le second enfant du couple Bâ ; un garçon de 7 ans qui, au moment des faits, n’était pas dans la même pièce que ses parents. Ass Fall, un taximan témoin des faits, et qui connait la famille, raconte. ‘’Ça s’est passé devant moi. C’était aux environs de 4h 25. J’ai entendu le bruit et je me suis retourné pour voir. C’est en ce moment que j’ai vu Modou (le proche des défunts épargné par le drame) sortir en catastrophe. Je lui ai demandé ce qui se passait. Il m’a dit : c’est notre maison qui s’est affaissée. Je lui ai demandé si ça ne s’était pas affaissé sur quelqu’un. Il m’a dit : ça s’est affaissé sur Abass et autres’’, raconte-t-il. Et de poursuivre : ‘’je suis revenu dans la maison avec lui, on a appelé Abass, son téléphone a sonné. Il a même décroché, mais je ne pouvais pas entendre ce qu’il disait. On a continué à appeler, ça sonnait mais on ne savait pas d’où. Un policier qui s’apprêtait à prendre un taxi à côté est arrivé et c’est lui qui a appelé les pompiers’’. Ces derniers, selon Ass Fall, sont venus vers 5h moins 10. ‘’En ce moment, on était en train de dégager les blocs de pierre pour essayer de sortir Abass, mais ils nous ont dit d’arrêter parce qu’on pouvait blesser les autres. Ils ont appelé du renfort. Quand ils ont amené le matériel, c’était aux environs de 7h, ils ont sorti les corps. Et quand je leur ai demandé ce qui en était, ils m’ont dit qu’ils étaient tous décédés’’, conclut-il. 

Le préfet ordonne un recensement de tous les bâtiments qui menacent ruine

A la suite de ce drame, le préfet du département de Pikine est monté au front pour déplorer le sinistre, qui malheureusement, fait-il savoir, n’est pas le premier cas. Dès lors, il entend prendre les devants. ‘’On a instruit les services compétents de faire le tour de nos communes en complicité avec les délégués de quartier, pour faire un recensement exhaustif, le plus large possible, de ces types de bâtiments qui menacent ruine’’, soutient Moustapha Ndiaye. Qui ajoute : ‘’nous commençons à connaitre ce phénomène dans nos habitations, parce que c’est des bâtiments qui, généralement, sont vieux ou en tout cas, mal construits, qui constituent des menace à l’ordre public et sur la sécurité des populations’’. 

L’info