Toutinfo Bréves

RECONSITUTION DES RESSOURCES IDA 20 : 50 000 milliards FCFA attendus pour relancer les économies africaines

  • mbay thiamdoum
  • juillet 16, 2021
  • Commentaires fermés sur RECONSITUTION DES RESSOURCES IDA 20 : 50 000 milliards FCFA attendus pour relancer les économies africaines

Le Président de la République Macky Sall a pris part, hier, à Abidjan, au sommet des Chefs d’État et de gouvernement sur la reconstitution des ressources de l’Association internationale de développement (IDA 20). Quatorze chefs d’État et de Gouvernement africains y ont pris part.

A l’initiative du chef de l’État ivoirien, Alassane Dramane Ouattara, le sommet des Chefs d’État et de gouvernement sur la reconstitution des ressources de l’Association internationale de développement (IDA 20) a réuni en visioconférence et en présentiel, à Abidjan, quatorze chefs d’État et de Gouvernement africains.  Il ressort des discussions qu’au moins 100 milliards de dollars, soit 50 000 milliards de FCFA sont attendus auprès des principaux donateurs, dans le cadre de la 20ème reconstitution ambitieuse et substantielle des ressources de l’Association internationale de développement (IDA20) pour les trois prochaines années.  

Ce montant sera le plus important jamais mobilisé à ce jour, a salué le président ivoirien, Alassane Ouattara, dans son discours d’ouverture, tout en félicitant la Banque mondiale. Cette réunion de haut niveau vise à arrêter les priorités communes de développement et à faire de la reconstitution des ressources de l’IDA un plaidoyer auprès des principaux donateurs, afin de mobiliser, au moins, 100 milliards de dollars en vue de relancer nos économies, a souligné Ouattara.

Selon le Président de la République ivoirienne, cette rencontre permettra également de parvenir à la ‘’Déclaration d’Abidjan’’. Elle retrace les priorités d’investissement et les engagements pour améliorer les capacités d’absorption et une utilisation transparente et efficiente des ressources financières qui seront mises en disposition en vue d’une 20èmereconstitution ambitieuse. ‘’Les pays africains ont besoin d’un soutien plus important de l’ensemble de leurs partenaires. De plus, nos États font face à la recrudescence des attaques terroristes sans oublier que la pauvreté est l’une des principales causes du terrorisme.     (…) La      solidarité         est     donc indispensable pour le bien-être des populations et pour combattre les divergences entre les régions du monde, ainsi qu’à l’intérieur des pays’’, a justifié le chef de l’État ivoirien.

Ce soutien financier du Groupe de la Banque mondiale permettra, entre autres, de faire face avec acuité, aux effets de la covid-19. ‘’Les effets de la covid-19 ont causé un taux de croissance négatif de moins de 1,9%, une augmentation de 32 millions personnes vivant dans l’extrême pauvreté. (…) Beaucoup reste à faire pour surmonter cette crise’’, a rappelé M. Ouattara.

Création d’emplois et relance économique comme priorités

L’amélioration du capital humain de l’économie, la création d’emplois et de la relance économique pour le bien-être des populations sont, entre autres, des objectifs de ce conclave de haut niveau, a insisté Alassane Dramane Ouattara, après avoir salué les interventions du directeur des Opérations de la Banque mondiale, Axel van Trotsenburg et du directeur général de la Société financière internationale, Makhtar Diop.

En février 2021, il a été convenu d’avancer le cycle IDA -20 d’un an pour couvrir la période juillet 2022-juin 2025 et de raccourcir le cycle IDA19 à deux ans pour la période juillet 2020-juin 2022. Le cycle IDA19 a été reconstitué en décembre 2019 avec 82 milliards de dollars provenant des bailleurs de fonds, soit environ 40 000 milliards FCFA.

L’IDA est une Institution de la Banque mondiale qui aide les pays à revenus faibles. Elle vise à réduire la pauvreté en accordant des prêts et des dons destinés à des programmes de nature à stimuler la croissance économique, à réduire les inégalités et à améliorer la vie des plus démunis.

L’info