Toutinfo Bréves

SECTEUR DE L’HYDRAULIQUE : 1 250 milliards de CFA investis, en 9 ans

Le président de la République Macky Sall a, au cours de la cérémonie d’inauguration de la troisième usine d’eau de Keur Momar Sarr, souligné que 1250 milliards de francs CFA ont été investis pour l’amélioration de la desserte en eau aussi bien en milieu rural qu’urbain.

Selon le président Macky Sall, 1.250 milliards de francs CFA ont été investis, en 9 ans, par le gouvernement sénégalais, dans la mise en place et la sécurisation d’ouvrages hydrauliques à travers le pays. ‘’Depuis 9 ans, le gouvernement a mobilisé environ 1250 milliards de francs CFA pour la sécurisation des ouvrages stratégiques dont KMS1 et 2, la réalisation de 120 forages en milieu urbain, 596 forages autres en milieu rural et de plusieurs stations de productions et de traitement d’eau’’, a détaillé le chef de l’État, lors de l’inauguration, de la troisième usine d’eau potable, à Keur Momar Sarr (KMS3). C’était en présence de la présidente du Haut conseil des collectivités territoriales, Aminata Mbengue Ndiay, du ministre de l’Industrie, Moustapha Diop, et entre autres, du président du Conseil départemental de Louga, Amadou Mberry Sylla. L’ambassadeur de la France au Sénégal, Philippe Lalliot, le ministre en charge e l’Eau et de l’Assainissement, Serigne Mbaye Thiam, et le maire de la commune de Keur Momar Sarr étaient également de la partie. De même que le directeur de la société Sen Eau, Jany Arnal et le directeur général de la Société nationale d’exploitation des eaux du Sénégal (SONES), Charles Fall.

Dotée d’une conduite d’eau de 216 km, KMS3 est implantée dans une localité située au bord du lac de Guiers dans la région de Louga, d’où est prélevé l’essentiel de l’eau courante de Dakar et de certaines zones urbaines. La nouvelle usine qui a nécessité un financement de 284 milliards de francs CFA, fait partie des réponses à une demande qui monte en flèche sous l’effet de la croissance démographique et l’érection de nouveaux pôles urbains dans la région de Dakar.  Elle va produire ainsi 100.000 m3 d’eau/jour, c’est-à-dire 100 millions de litres d’eau par jour durant sa première phase, puis 200.000 m3 d’eau/ jour dans la deuxième phase, afin d’améliorer la qualité de l’eau pour un million de personnes et sa disponibilité 24h sur 24 dans les ménages.

L’info