Toutinfo Bréves

KARIM ET KHALIFA : Abdourahmane Diouf plaide leur cause et mouille Macky et la justice

Khalifa Sall et Karim Wade doivent retrouver leurs droits civils et politiques pour pouvoir participer à toutes les élections. C’est le plaidoyer d’Abdourahmane Diouf, qui indexe directement le chef de l’Etat. «Macky Sall, qui s’était arrangé pour obtenir la condamnation de ces deux hommes politiques, doit également trouver les voies et moyens pour leur permettre de participer aux futures échéances électorales», soutient-il dans le jury du dimanche d’I-radio. Et l’ancien responsable de Rewmi est d’autant plus accroché sur cette conviction, que dans cette affaire, le président Sall a tenu les manettes du début à la fin, aidé en cela par la justice. «A chaque fois qu’il y a un dossier judiciaire lié à la politique, la justice se comporte comme un exécutant de la commande publique. C’est la commande du président Macky Sall qui a été exécutée par la justice sénégalaise, dans le cas de Karim Wade et de Khalifa Sall. Ce que le président de la République a fait dans ces dossiers, c’était des calculs politiciens», assène-t-il.

L’info