Toutinfo Bréves

PLUS DE 1000 CAS DE COVID 19 EN 72H : Le Comité de gestion des épidémies de Dakar lance 72h de sensibilisation

  • mbay thiamdoum
  • juillet 10, 2021
  • Commentaires fermés sur PLUS DE 1000 CAS DE COVID 19 EN 72H : Le Comité de gestion des épidémies de Dakar lance 72h de sensibilisation

Le Comité régional de gestion des épidémies de Dakar a lancé hier, les 72h d’intensification de la sensibilisation pour vaincre la pandémie du Covid 19, dont les cas positifs augmentent à une vitesse vertigineuse, avec plus de 1500 cas entre lundi et vendredi. 

La pandémie du Coronavirus connait une explosion dans le pays, notamment dans la capitale. D’où le lancement hier, d’une campagne de sensibilisation à outrance de trois jours. Selon le gouverneur de Dakar, il s’agira d’aller vers les populations au niveau des quartiers, des marchés, des points de vente de moutons, pour porter la bonne parole et intensifier la sensibilisation sur la pandémie et le respect des mesures barrières. ‘’Au sein du Comité régional de gestion des épidémies, nous avons initié les 72h d’intensification de la sensibilisation pour vaincre cette pandémie. Il est clair que le contexte est extrêmement difficile et complexe. Nous voudrons insister encore sur le respect des gestes barrières avec le relâchement qu’il y a à ce niveau’’, a déclaré Al Hassan Sall, lors du lancement de ladite campagne. Celle-ci est d’autant plus nécessaire que, selon le chef de l’exécutif régional, depuis 72h, plus de mille cas de contamination au coronavirus ont été enregistrés au niveau national. Une situation qui risque de s’aggraver avec la tabaski. ‘’Nous avons constaté la levée pratiquement de toutes les restrictions, un certain relâchement, mais surtout la ferveur habituelle en direction de la célébration de la fête de Tabaski. La fête la plus populaire au Sénégal qui est pratiquement célébrée par tous les Sénégalais où la majorité de ceux qui travaillent dans la capitale vont rentrer chez eux pour passer la Tabaski’’, a alerté le gouverneur de Dakar. Raison pour laquelle, au-delà de la campagne de sensibilisation, les autorités ont décidé du démarrage concomitant de la campagne pré-hivernage habituellement initiée par le service d’hygiène. Il s’agira aussi de visiter toutes les communes et de procéder à des opérations de saupoudrage et d’éradication de tout ce qui peut être source de maladie. En outre, le gouverneur a aussi donné des assurances sur la disponibilité du vaccin. ‘’Le vaccin est disponible et là où nous avons noté une tension sur la disponibilité du vaccin, nous rassurons les acteurs, parce que le ministre de la Santé et de l’Action sociale a pris toutes les dispositions, sur instructions du président de la République, pour acquérir de nouvelles doses’’, dit-il. Mais, en attendant de se vacciner, pour Al Hassan Sall, le seul et unique remède, c’est le respect des gestes barrières. 

L’info