Toutinfo Bréves

CODE DE LA PRESSE : Mamadou Lamine Diallo réclame la modification de l’article 18

Le député Mamadou Lamine Diallo a saisi hier le ministre de la culture et de la communication afin qu’il propose au gouvernement la modification de l’article 18 du code de la presse. 

Dans une correspondance adressée au ministre de la Culture et de la Communication, le député Mamadou Lamine Diallo réclame la modification de l’article 18 du code de la presse. Dans la note transmise à l’Info, le leader de Tekki demande à Abdoulaye Diop, de bien vouloir proposer au gouvernement de supprimer l’expression ‘’orientation sexuelle’’ de l’article 18 du code de la presse.  Évoquant les raisons de sa demande dans sa correspondance datée du 5 juillet 2021, le député de l’opposition précise que l’article 18 du Code de la presse en vigueur interdit aux journalistes de rendre compte des faits relevant de l’orientation sexuelle. Or, a-t-il rappelé pour que nul n’en ignore, la loi punit au Sénégal les actes contre-nature, comme vous le savez, dans le Code pénal. ‘’Le journaliste et le technicien des médias doivent respecter la dignité humaine ; éviter toute allusion, par le texte, l’image et le son, à l’appartenance ethnique ou nationale d’une personne, à sa religion, à son sexe ou à son orientation sexuelle, ainsi qu’à toute maladie ou handicap d’ordre physique ou mental, qui aurait un caractère discriminatoire et ou stigmatisant’’, renseigne l’article 18 du code la presse en premier alinéa. Une disposition derrière laquelle beaucoup suspectent une façon pour les tenants du pouvoir, de défendre les causes Lgbt, fortement combattues au Sénégal depuis un bon moment. Ce qui a d’ailleurs valu à notre pays, d’être retiré, par la France, des pays ‘’dits surs’’ pour l’immigration. Cela, suite à une saisine, par des associations pro-homosexuels, du Conseil d’Etat français qui a dans une décision rendue à cet effet, retiré les Républiques du Bénin, du Sénégal et du Ghana de la liste des pays dits surs. 

L’info