Toutinfo Bréves

MODIFICATION DU CODE PÉNAL, INFRASTRUCTURES, LFR 2021… : Mamadou Lamine Diallo tire à boulets rouges sur Macky

  • mbay thiamdoum
  • juillet 1, 2021
  • Commentaires fermés sur MODIFICATION DU CODE PÉNAL, INFRASTRUCTURES, LFR 2021… : Mamadou Lamine Diallo tire à boulets rouges sur Macky

Le président de Tekki a axé sa ‘’Questekki’’ d’hier à la modification de certaines dispositions du Code pénal et du Code de procédure pénale, aux infrastructures et à la LFR 2021. Sur ces points, le député de l’opposition a tiré à boulets rouges sur Macky Sall. 

Dans sa chronique hebdomadaire d’hier, Mamadou Lamine Diallo est revenu encore sur les modifications du Code pénal et du Code de procédure pénale qui, selon l’opposition, assimilent les manifestations à du terrorisme. Une loi que le chef de l’Etat a fait voter par les députés au surlendemain de la célébration du 23 juin à Grand Yoff. Avec cette loi, rappelle le président du mouvement Tekki, désormais, partis politiques, Dahiraas, ONG et syndicats sont menacés de dissolution ou de confiscation de leurs biens, si par hasard, un de leurs membres est condamné pour terrorisme, assimilé désormais aux troubles à l’ordre public ou à la dégradation de biens publics ou à des malfaiteurs, etc. ‘’C’est la nouvelle trouvaille de Macky Sall pour réduire l’opposition à sa plus simple expression, après la transhumance, les deals, la condamnation en justice, l’emprisonnement et l’intimidation. Avec en prime, 2,4 milliards qui ont été dégagés dans la LFR 2021 pour recruter trois mille policiers, de quoi caser les nervis de l’APR’’, charge le député. Qui reste convaincue que malgré tout, l’opposition va se renouveler par nécessité. 

Selon le député de l’opposition, les populations prises dans des trappes de pauvreté et qui font face tous les jours à l’‘’arrogance’’ des nouveaux riches du régime et de la famille FayeSall, sont la base de l’opposition au régime de Macky Sall. D’ailleurs, croit-il savoir, si Macky Sall réussit à casser l’élite politique de l’opposition démocratique et patriotique en utilisant les moyens de l’Etat, il va ouvrir les vannes à des forces comme Boko Haram au Sénégal. ‘’Qu’on se le tienne pour dit ! Et on ne le laissera pas faire !’’, a averti Mamadou Lamine Diallo. 

Sur un autre registre, l’opposant se demande si les réalisations de Macky Sall ont favorisé l’emploi des jeunes. ‘’Pour BBY et ses militants, l’action politique se résume à dépenser des milliards pour des réalisations, infrastructures classiques, routes, pistes, forages, stades, etc. Tel est pour eux la finalité affichée de la politique publique’’, persifle Mamadou Lamine Diallo. Il déplore le fait qu’il n’y ait aucun questionnement sur la qualité des infrastructures, leur maintenance, leurs coûts et sur la dette à rembourser qui a servi à les construire. ‘’Ce qui compte pour eux, c’est l’image qui va être le support de la propagande pour endormir les populations. La finalité économique des infrastructures importe peu pour Macky Sall. C’est là la source de la faillite de ses politiques publiques’’, déclare-t-il.

L’info