Toutinfo Bréves

THIERNO ALASSANE SALL DENONCE…‘’Je reçois des torrents d’insultes d’anonymes…’’

  • mbay thiamdoum
  • juin 30, 2021
  • Commentaires fermés sur THIERNO ALASSANE SALL DENONCE…‘’Je reçois des torrents d’insultes d’anonymes…’’

La sortie de Thierno Alassane Sall, mettant dos à dos les députés de la mouvance présidentielle et de l’opposition qui, vendredi dernier, se sont traités de tous les noms, certains en venant même aux mains, n’a pas plus à tous. A l’en croire, depuis lors, il est la cible de torrents d’insultes. Mais il n’en a cure et reste sur sa position. 

‘’Pour un message condamnant les incidents inqualifiables survenus à l’Assemblée nationale le 25 juin, je reçois des torrents d’insultes d’anonymes qui se donnent pour vocation la diffamation, la calomnie et la vendetta organisée’’, a fustigé le président de la République des valeurs. 

Cette situation fait suite à sa sortie récente condamnant les scènes de pugilat entres Ousmane Sonko et Amadou Mberry Sylla qui ont émaillé le vote, vendredi dernier, des projets de loi portant modification du Code pénal et du Code de procédure pénale. L’ancien ministre de l’Energie dénonce ainsi une campagne inouïe de ‘’dénigrement’’ contre lui, qui se déploie par des officines qui font de l’opprobre leur stratégie’’. Mais l’ex militant de Macky Sall devenu son opposant n’en a cure, réitérant sa position et ses propos. ‘’Je le répète : les scènes qui ont eu lieu à l’Assemblée nationale déshonorent la République et ternissent l’image déjà catastrophique du Sénégal’’, martèle-t-il. Non sans conseiller à ses détracteurs d’avoir une posture plus responsable envers les Sénégalais : ‘’plutôt que de tenter vainement à intimider ceux qui s’en indignent, la décence commande des excuses publiques. À bon entendeur’’. 

L’opposant avait déploré les incidents survenus vendredi dernier à l’Assemblée nationale, lors du vote du controversé projet de loi modifiant le Code pénal et le Code de procédure pénal. A l’occasion, le député de la majorité Mberry Sylla s’était attaqué physiquement à son collègue de l’opposition Ousmane Sonko et les deux hommes en sont venus aux mains. En outre, d’autres députés du pouvoir et de l’opposition ont échangé des propos aigres-doux, et même des menaces, notamment entre Toussaint Manga et Aliou Dembourou Sow de l’Apr qui a menacé de lui asséner des coups de coupe-coupe s’il osait le suivre hors de la salle. 

L’info