Toutinfo Bréves

AGRESSION CONTRE DES ENSEIGNANTS : L’indignation du Pr Moussa Baldé et Cie

Après avoir félicité hier, le vote des lois sur le terrorisme et l’électricité, entre autres, le coordonnateur du Réseau des universitaires républicains (RUR), le Pr Moussa Baldé et ses camarades, se sont vivent indigné de la détérioration du climat de paix et de la stabilité au sein des espaces académiques, universitaires et scolaires.

La situation des espaces académiques, universitaires et scolaires préoccupent au plus haut niveau le Réseau des universitaires républicains (RUR). Le coordonnateur dudit réseau, le Pr Moussa Baldé et ses camarades, dans une déclaration sortie à cet effet hier, constatent avec regret et consternation, l’inadmissible détérioration du climat de paix et de la stabilité au sein des espaces académiques, universitaires et scolaires. Ils s’indignent ainsi contre les atteintes contre l’intégrité physique du corps enseignant, notamment à Ndiaganio et à Kébémer pour le secondaire, mais aussi dans l’enceinte de l’UCAD et d’autres universités du Sénégal. Selon eux, ces violences ‘’inqualifiables’’ qui ne sauraient avoir leur place à l’école et à l’université, havre de paix et de quête de science et de sagesse, ont suscité l’indignation de toute la communauté scolaire et universitaire, de tous les acteurs au sein de l’espace, notamment des apprenants qui aspirent à un environnement d’apprentissage apaisé, de performances et de réussite.  Ainsi, le RUR condamne fermement ces violences d’un autre âge et invite tous les acteurs à s’unir autour de l’essentiel, notamment la poursuite des enseignements-apprentissages de qualité en vue de l’émergence du pays et le maintien de la cohésion sociale.

D’ores et déjà, le Pr Moussa Baldé, par ailleurs ministre de l’Agriculture, relève que le Président Macky Sall a déjà indiqué la voie à suivre à travers des investissements massifs dans le sous-secteur de l’enseignement supérieur et de la recherche et en inaugurant, récemment, un Datacenter, tout neuf, et dans quelques jours, des ISEP de Diamniadio et de Thiès, qui permettront à notre pays de maintenir sa souveraineté sur nos données numériques et la science et la technologie. ‘’Dorénavant, notre pays devient un pionnier régional et permettra aux jeunes apprenants et entrepreneurs de créer des start-ups, de créer de la richesse et des emplois et qui contribueront ainsi grandement à son développement’’, s’enorgueillissent-ils. 

Dans un autre registre, ils ont félicité l’Assemblée nationale pour le vote, presque à l’unanimité, des lois sur le terrorisme, l’électricité et la régulation du secteur. Ces dispositions législatives constituent selon eux, ‘’en dépit des agissements d’une opposition discréditée et dépassée, en mal de repères et de programmes, des avancées fondamentales de notre pays dans la maitrise indispensable de l’énergie, la protection des personnes et des biens, la prévention des risques menaces et vulnérabilités multiples dans la zone saharo-sahélienne et à la veille de l’exploitation des ressources pétrolières et gazières, instrument d’émergence et de développement du Sénégal de tous, du Sénégal pour tous’’.

L’info