Toutinfo Bréves

ALIOUNE SARR : ‘’Nous voulons faire d’Air Sénégal une compagnie nationale forte’’

  • mbay thiamdoum
  • juin 29, 2021
  • Commentaires fermés sur ALIOUNE SARR : ‘’Nous voulons faire d’Air Sénégal une compagnie nationale forte’’

Dans un entretien avec le magazine Jeune Afrique, le ministre du Tourisme et des Transports aériens présente les projets de son département comme la réfection de treize aéroports nationaux, les nouvelles dessertes à l’international de la compagnie Air Sénégal, entre autres.

‘’Le Plan Sénégal émergent (PSE) aspire à faire du transport aérien un des moteurs de la croissance économique du Sénégal’’, se réjouit Alioune Sarrn dans un entretien accordé à Jeune Afrique. Pour le ministre du Tourisme et des Transports aériens, le fait de disposer d’une compagnie aérienne est un atout majeur pour atteindre cet objectif. ‘’Cette ambition repose sur trois grands piliers. Premièrement : disposer avec l’AIBD d’un aéroport de rang international, mais aussi construire ou réhabiliter treize aéroports au niveau régional. Deuxièmement, il s’agit de faire d’Air Sénégal une compagnie nationale forte, ce qui est essentiel pour rendre viable ce hub aérien et en faire un lieu de collecte des passagers au niveau régional. La compagnie doit donc à la fois connecter le Sénégal avec les marchés du monde entier en matière de tourisme et avec nos principaux partenaires économiques. Troisièmement, il est nécessaire de développer tout l’écosystème autour du transport aérien : l’aviation civile, afin d’avoir un espace aérien sécurisé, le fret, la logistique et la maintenance… C’est pourquoi un centre de maintenance et un centre de formation aux métiers de l’aéronautique verront le jour à l’AIBD’’, détaille le ministre du Tourisme et des Transports aériens.

Dans cette perspective, Alioune Sarr a salué les nouvelles dessertes à l’international d’Air Sénégal. ‘’La ligne Dakar-New York-Washington ouvrira le 2 septembre prochain. C’est une ligne particulièrement importante puisque reliant le Sénégal à la première puissance économique mondiale. Elle l’est aussi sur le plan touristique, car nombre d’Africains-Américains éprouvent le besoin de se ressourcer sur le continent, notamment en visitant l’île de Gorée, au large de Dakar. Aussi cette liaison permettra-t-elle de développer le tourisme mémoriel avec nos parents de la diaspora africaine-américaine’’.

Treize aéroports en réfection 

Le ministre du Tourisme et des Transports aériens a également évoqué les chantiers de son département avec la réfection de treize aéroports régionaux. ‘’À l’heure où je vous parle, l’aéroport de Saint-Louis a été complètement reconstruit et il est opérationnel à 95 %. Il devrait être réceptionné à la fin de l’année 2021 et aura le statut d’aéroport international, directement accessible depuis l’étranger. Le deuxième aéroport à entrer en service sera celui de Matam-Ourossogui, qui doit être livré le 5 avril 2022’’, explique M. Sarr. Ajoutant : ‘’puis, nous devrions enchaîner avec l’aéroport de Kédougou, une ville située dans l’une des plus belles régions du Sénégal, ce qui permettra de l’ouvrir au tourisme à travers cette connexion aérienne. Ensuite viendront les aéroports de Tambacounda et Ziguinchor. Ces cinq aéroports s’inscrivent dans la première phase du Programme de reconstruction des aéroports du Sénégal (PRAS)’’. Selon lui, à terme, pas moins de treize aéroports auront donc été reconstruits ou rénovés. ‘’Dans une deuxième phase, ce sont huit autres aéroports qui deviendront opérationnels : Kolda, Cap Skirring, Simenti, Linguère, Bakel… À terme, pas moins de treize aéroports auront donc été reconstruits ou rénovés ‘’ répète-t-il. Selon Alioune Sarr, avec les aéroports régionaux, les déplacements des personnes et l’acheminement des productions agricoles ou horticoles seront améliorés. 

L’info