Toutinfo Bréves

COMMEMORATION DU 23 JUIN : Le régime bat le rappel des troupes

La mouvance présidentielle n’a pas été en reste dans la commémoration des évènements du 23 juin. Hier à la place de la Nation, ministres, députés, directeurs généraux ont rivalisé d’ardeur en termes de mobilisation.

L’opposition a mobilisé au terrain des HLM Grand Yoff. La mouvance présidentielle a aussi rempli la place de la Nation où il y avait aussi une mobilisation monstre. Benno bokk yaakaar a en effet, battu le rappel des troupes pour rendre un vibrants hommage aux vaillants sénégalais qui sont tombés au cours des manifestations du 23 juin, mais aussi le triomphe de la démocratie face à la volonté d’Abdoulaye Wade de briguer un troisième mandat controversé et de tripatouiller la constitution sénégalaise dans le but d’imprimer au sommet de l’Etat, une dévolution monarchique du pouvoir qui devrait passer de père en fils. Ministres, députés, directeurs généraux, bref toutes les personnalités du parti Etat se sont mobilisés pour donner un cachet particulier à cet évènement. Dans ce lot, Moussa Sané, Mor Ngom, Néné Fatoumata Tall (ministre de la Jeunesse), Abdou Karim Fofana (ministre en charge du suivie du PSE), le maire de Diamaguène-Sicap-Mbao Coumba, Ndoffène Fall ainsi que des militants de l’APR, ont drainé derrière eux des foules immenses.

L’ambiance à la place de l’obélisque a été vive. Sur les tee-shirts souvent aux effigies du président de la République et aux couleurs de l’Alliance pour la République, l’on pouvait lire des slogans tel que ‘’oui à la République, non à la terreur’’. ‘’Aujourd’hui, ce n’est pas une journée d’ambiance encore moins une fête, car il y’avait des morts lors de cette manifestation de 2011’’, rappelle le député Abdoul Ahad Seck. Qui estime que leur sacrifice n’a pas été vain. Puisque les tenants du régime essaient aujourd’hui plus que jamais, à imprimer à la tête du pays, une démocratie digne de ce nom. ‘’Durant les 10 ans que le Président a passé dans le pouvoir, nous sommes satisfaits de lui. On peut dire qu’il travaille et est très brave. Si ce n’était pas le cas, il n’y aurait pas de monde aujourd’hui à la place de la Nation’’, déclare-t-il. Toutefois, il invite le chef de l’Etat à redoubler d’efforts pour aider davantage la population qui souffre jusqu’à présent, tout en ne pas suivre l’opposition sur son rythme.

Pour sa part, le maire de Diamaguène-Sicap Mbao, Coumba Ndofféne Fall estime qu’il appartient au peuple souverain, de décider s’il y aura un troisième mandat ou non, comme il a eu à le faire sous Abdoulaye Wade. ‘’Nous n’accepterons pas que notre démocratie soit négligée parce que c’est nous le peuple sénégalais’’, soutient-il.

L’info