Toutinfo Bréves

MAMADOU LAMINE DIALLO : ‘’Macky veut confisquer le pouvoir à cause des ressources naturelles’’

  • mbay thiamdoum
  • juin 23, 2021
  • Commentaires fermés sur MAMADOU LAMINE DIALLO : ‘’Macky veut confisquer le pouvoir à cause des ressources naturelles’’

Le leader de Tekki accuse le Président Macky Sall de chercher à confisquer le pouvoir à cause des ressources naturelles découvertes au Sénégal. 

Mamadou Lamine Diallo se veut formel sur la question. Selon lui, si le président de la République cherche à confisquer le pouvoir, c’est à causes des ressources naturelles récemment découvertes au Sénégal. Pour l’opposant qui évoque le sujet dans sa Questekki d’hier, ce n’est pas par hasard que l’on parle de malédiction des matières premières ou du pétrole.  D’après lui, la découverte de grands gisements de pétrole ou de gaz naturel peut conduire à la capture de l’Etat par des groupes prédateurs, ce qui débouche sur la violence ou les conflits sociaux. ‘’Dans notre pays, la découverte du gaz naturel à Saint-Louis et à Kayar en 2015, a amené Macky Sall et ses affidés à mettre de côté l’agenda démocratique qui l’a porté au pouvoir en 2012. Il a mis ainsi sous sa coupe le M23 et trahi son combat avec BBY’’, soutient le député à l’Assemblée nationale. Accusant le chef de l’Etat de vouloir instaurer un émirat gazier, il confie qu’un des scenarios possibles, après le parrainage de 2019, est le forcing du troisième mandat. ‘’Son tour de piste appelé pompeusement tournée économique vise à sceller des pactes nocturnes autour de ce projet funeste. Pas de rubrique « tournée économique » dans le budget de l’Etat’’, martèle-t-il. Poursuivant dans ses accusations, il soutient que le régime a, à sa disposition, ‘’des encagoulés dans la gendarmerie et la police, ainsi que des milices privées appelées microbes’’. A l’en croire, ‘’ce modèle fasciste inspire les prédateurs de BBY qui veulent recruter au sein de la police et de la gendarmerie, leurs nervis pour disposer de forces barbares contre le peuple’’. 

Sur un autre registre, le député a fait des révélations sur la loi de finance rectificative. ‘’Mi-juin 2021, dans une première LFR, l’Etat augmente le déficit budgétaire à 817 milliards. Il y aura sans doute une deuxième LFR en fin d’année et des dépenses engagées non prises en compte dans le budget’’, a révélé le député.  Sur cette question, l’économiste est formel : ‘’une partie de l’endettement va servir à caser la clientèle politique mécontente de l’APR-BBY, dans la police, la gendarmerie, les ASP, l’éducation, les eaux et forêts, etc.’’. Aussi, a-t-il accusé, la SN Poste de Bibi Baldé a annoncé la couleur. Le personnel est passé de 1800 à plus de 4200 avec 42 directions’’. Selon le leader de Tekki, ceci ne peut pas résoudre le problème du chômage des jeunes. En effet, a-t-il rappelé, il y a chaque année, deux cent mille nouvelles demandes de travail qui viennent gonfler le stock existant.