Toutinfo Bréves

FSF : Augustin Senghor annonce sa «candidature de consensus»

La Fédération sénégalaise de football a tenu son assemblée générale ordinaire, ce samedi, au centre technique Youssoupha Ndiaye de Guéréo. A cet effet, Augustin Senghor a annoncé qu’il est candidat par consensus. 

L’assemblée générale ordinaire de la Fédération sénégalaise de football s’est tenue à Guéréo, samedi, en présence de toutes les 14 ligues régionales et districts. Et lors de l’assemblée dont l’objet était de présenter les rapports d’activités et financiers, Augustin Senghor a annoncé qu’il est, par consensus, candidat à sa propre succession pour une quatrième fois. ‘’Je suis candidat à l’issue d’un consensus qui a été prôné par l’assemblée générale. Quand les présidents de la ligue l’ont proposé, il y a eu une acclamation debout pour ce projet. Et moi je suis partant, et tout ceux qui sont partants pour qu’on se retrouve pour un consensus pour le football gagnant, pas pour nos propres personnes’’. ‘’Le consensus est bien possible, parce que j’en ai parlé lors de l’entame de l’AG. Au-delà des divergences, ce qui nous réunit est plus fort, c’est le football. Nous partagerons un pays qui nous tient à cœur, c’est le Sénégal, donc, je pense que nous pouvons le faire. Avec les présidents de ligue, on a fait appel à l’union, au consensus et à la cohésion. Et cet appel a été bien entendu par l’assemblée. Le ton qui a été imprimé sur cette AG nous fait espérer cela. Le reste, ce sera de nous parler, de se retrouver et d’essayer de trouver la meilleure formule’’, déclare-t-il. Avant d’appeler l’ensemble des parties prenantes à une unité d’action pour le bien du football sénégalais.

‘’Nous avons tenu une AG statutaire. Mais nous avions 2 AG en suspens, avec l’AG de bilan de 2019 qui s’est tenue au centre de Toubab Dialaw. Et 2020, pour présenter les rapports d’activités et financiers de cette année. C’est en prélude à l’assemblée générale élective du mois d’aout prochain. Cette AG coïncide avec la fin du mandat de 4 ans avec l’équipe du comité exécutif, des autres comités et démembrements de la fédération. C’était une AG importante à double titre ave la cérémonie protocolaire qui s’est déroulée dans une ambiance très positive où les gens ont appelé à l’union des cœurs, à travailler ensemble pour pouvoir valider tout ce qui s’est fait de bien. Cela a permis au football sénégalais d’enregistrer des progrès à tous les niveaux et dans toutes les disciplines, que ce soit le football à 11 ou le Beach’’, formule-t-il.

‘’Consolider les acquis au niveau financier, marketing, organisationnel…’’

Selon Me Augustin Senghor, le plus important surtout, c’est de consolider les acquis au niveau aussi bien financier, marketing, organisationnel, qu’administratif, pour que le Sénégal continue reste le modèle qu’il est. ‘’On a fait des bonds partout. Ce qui reste, c’est le titre continental pour l’équipe nationale A. C’est pour cela que tout le monde s’est engagé ici. Il faut qu’on se donne la main et qu’on travaille dans ce sens. D’abord, pour les élections à venir, l’idée de consensus est l’idée la plus partagée. C’est bien aussi de voir que toutes les composantes du football et les éventuels protagonistes des joutes électorales, étaient aussi présents. On n’a pas eu de voix discordantes parce que tous les rapports ont été votés à l’unanimité par acclamation’’, confie-t-il. 

‘’L’unité est en train d’être prônée’’Pour le président sortant de la FSF sortant, cette dynamique enclenchée par la famille du football sénégalais montre à suffisance que l’unité qui est en train d’être prônée est déjà en marche. Seulement, il faut selon lui, la consolider faire en sorte de pousser vers l’inclusion, pour que toutes forces vives du football sénégalais puissent se retrouver à l’intérieur des instances, soit dans le comité exécutif, soit à la ligue professionnelle ou à la ligue amateur. L’objectif principal de cette entente étant de faire en forte que le Sénégal ait une équipe gagnante pour pouvoir faire face aux prochaines échéances comme la CAN qu’on doit gagner et la coupe du monde où nous devons retourner au Qatar. Pour ce faire, Me Augustin Senghor estime que les jeunes doivent perpétuer cette bonne habitude de se qualifier partout et surtout pousser le Beach Soccer, qui est le fer de lance du football sénégalais, à aller plus loin et pourquoi pas aller jusqu’en finale de la Coupe du monde, comme le souhaite le chef de l’Etat. ‘’Tout ceci demande qu’un bon programme soit établi, avant même de parler des candidatures, et que tout le monde se retrouve autour de ce programme et autour d’hommes qui vont animer pendant 4 ans ce programme. Le plus important, c’est qu’on puisse finaliser les projets d’infrastructures, que ce soit ceux propres à la fédération comme Guéréo et Toubab Dialaw, ceux appartenant aux clubs, aux ligues et aux villes, pour que partout au Sénégal, nous puissions jouer au football. Pourquoi pas dans quelques années, c’est aussi notre souhait, que la CAF puisse nous confier l’organisation de la CAN ou de finale de league des champions ou autres’’, déclare-t-il. 

L’info