Toutinfo Bréves

CANDIDATURE A LA VILLE DE DAKAR : Les Lébous investissent Abdoulaye Diouf Sarr ou Alioune Ndoye

  • mbay thiamdoum
  • juin 14, 2021
  • Commentaires fermés sur CANDIDATURE A LA VILLE DE DAKAR : Les Lébous investissent Abdoulaye Diouf Sarr ou Alioune Ndoye

Dans une résolution publiée hier, la collectivité lébou recommande aux électeurs des différentes localités de la région de Dakar de soutenir les listes conduites par les candidats lébous. Pour diriger la Ville de Dakar, Abdoulaye Makhtar Diop et Cie proposent deux noms : Abdoulaye Diouf Sarr et Alioune Ndoye, pour remplacer Soham El Wardini. 

La collectivité Lebou regroupant les 121 villages et 12 Pénc, sous l’égide du Saltigué Mamadou Mbengue, a donné, samedi dernier lors d’une rencontre tenue à l’esplanade de la mosquée de la Divinité, avec 2500 délégués, des consignes de vote pour les locales du 23 janvier 2022. Elle invite l’ensemble des membres de la communauté à soutenir et à voter les listes conduites par des Lébous. ‘’Dans le contexte actuel marqué par la perspective des élections locales, il est recommandé aux électeurs des différentes localités de la région de Dakar, de soutenir les listes conduites par les candidats lébou’’, a clairement consigné la collectivité lebou dans une note résolution signée par El Hadji Abdoulaye Makhtar Diop, Grand Serigne de Dakar, chef supérieur de la Collectivité lébou. Selon l’ancien ministre des Sports et ses camarades, l’élection de candidats lébou à la tête des municipalités et de Dakar devrait contribuer à la résolution et à une meilleure prise en charge des problèmes récurrents du foncier, de l’assistance sociale et de la solidarité, de l’accès à l’eau potable, de l’assainissement, de la sécurité, de la formation et de l’emploi des jeunes, des activités auto-rémunérées des femmes en milieu urbain et semi-urbain. Pour la Ville de Dakar, la Collectivité lébou a émis le souhait de voir le choix porté sur la candidature du ministre Abdoulaye Diouf Sarr ou celle de son collègue Alioune Ndoye. 

En outre, selon la résolution, les représentants des différents villages ont, suite au maire Samba Bathily Diallo, souligné avec insistance les problèmes d’affectation des terrains de l’ex-aéroport de Dakar, de Diamniadio, de la Bande des filaos à Guédiawaye et à Yeumbeul. Pour Abdoulaye Makhtar Diop et ses camarades, ‘’l’extension des villages traditionnels doit être prise en charge par les politiques d’urbanisation et d’aménagement du territoire concernant la région de Dakar. Dans la zone de Diander, les responsables de la communauté lébou ont souhaité la mise en service des forages déjà équipés et la relance de la culture contre-saison pour maintenir les jeunes dans les terroirs. L’indemnisation des usagers du site de l’ex-Technopole, l’assainissement de la commune de Thiaroye dans le cadre du projet de dépollution de la Baie de Hann et l’érection d’une brigade mixte de gendarmerie pour lutter contre la contrebande maritime et la délinquance, font également des problèmes que la communauté lébou veut solutionner. En ce qui concerne les activités de pêche, la collectivité lébou a mis l’accent sur la dotation des villages en chalutiers pour permettre aux pêcheurs de s’équiper et de se moderniser.  Dans ce même secteur, la Collectivité lébou a invité l’Etat à initier un projet pilote d’aquaculture en milieu marin pour un ou deux villages côtiers de la région de Dakar présentant les meilleures configurations géomorphologiques. Ainsi, pour faciliter la mise en œuvre des doléances susmentionnées, la Collectivité lébou compte privilégier le dialogue et la concertation avec les ministères et les agences concernés pour la résolution des problèmes soulevés. 

L’info