Toutinfo Bréves

FONCTION PUBLIQUE : L’État double l’avance Tabaski de 50 000 à 100 000 francs

Les fonctionnaires pourront afficher un large sourire dans la perspective de la Tabaski, prévue dans un peu plus d’un mois. L’avance Tabaski vient d’être portée à 100 000 francs CFA par le chef de l’État. 

Bonne nouvelle pour les fonctionnaires. Pour cause, la direction de la solde du ministère des Finances et du budget informe que l’État double l’avance Tabaski, qui passe de 50 000 francs à 100 000 francs CFA. ‘’Le Président de la République Macky Sall a décidé de porter l’avance Tabaski de 50.000 F CFA à 100.000 F CFA. Cette importante mesure tient compte des effets économiques globaux de la pandémie de la Covid-19’’, informe le communiqué signé par les services de Abdoulaye Daouda Diallo, ministre des Finances et du Budget. ‘’Elle entre dans le cadre de la dynamique de renforcement de la protection sociale des travailleurs. L’avance Tabaski sera remboursable en 10 échéances de 10.000 F CFA’’, précise la même source. 

Une bonne nouvelle accueillie, avec une satisfaction non feinte par le monde syndical. ‘’C’est une bonne décision qu’il faut saluer, car nous avions toujours pensé que l’avance de Tabaski devait évoluer du fait que les contingences de la vie ont depuis très longtemps changé’’, a réagi le Secrétaire national à la presse et à la communication du Syndicat autonome des enseignants du moyen secondaire du Sénégal (SAEMSS), Tamsir Bakhoum.  

Selon lui, la vie était devenue très chère et l’avance de Tabaski de 50.000 F n’était plus quelque chose d’important pour les fonctionnaires. ‘’Donc si le président de la République en arrive à faire évoluer cette avance, nous saluons la décision et souhaitons que cela s’inscrive définitivement dans les différents budgets et non pas de le faire juste pour cette année seulement, sous prétexte des effets économiques globaux de la pandémie de la Covid-19’’, invite-t-il. Ajoutant : ‘’nous osons espérer que cette mesure ne sera plus revue en baisse’’. 

Cependant, d’après Tamsir Bakhoum,  ce qu’il faut regretter, c’est le fait que Macky Sall ait décidé de ne plus payer le Crédit au logement de la Direction de la Monnaie et du Crédit ( DMC) aux agents de l’État, alors que ce crédit revolving permettait aux agents de l’État d’avoir un logement. ‘C’est comme si l’argent du DMC est utilisé pour augmenter l’avance de Tabaski et nous devons le dire, ce n’est pas un cadeau fait aux agents de l’État, mais c’est un prêt sans intérêt, à rembourser au bout de dix (10) mois’’, fait-il remarquer, invitant les travailleurs de faire bon usage de l’avance de Tabaski. 

L’info