Toutinfo Bréves

10 MILLIARDS DE BENEFICE AU PAD : Les performances d’Ababacar Sadikh Bèye

Malgré le contexte difficile, le Port Autonome de Dakar affiche une bonne santé financière. La société a réalisé un bénéfice de 10,5 milliards de francs CFA en 2020. Ce dont se réjouit le directeur général, Ababacar Sédikh Bèye, qui souligne que la dynamique est maintenue en 2021, à travers le Plan stratégique de développement (PSD, 2019-2023), qui, dans deux ans, doit faire du Port, un des piliers du développement et de l’émergence du pays. 

L’Assemblée générale des actionnaires du Port Autonome de Dakar s’est tenue hier. Une rencontre au cours de laquelle, le Directeur général a livré les états financiers de l’entreprise. Et les actionnaires comme les portuaires peuvent afficher le sourire. Malgré le contexte difficile, les caisses sont bien renflouées. ‘’Les états financiers arrêtés au 31 décembre 2020 et audités par les commissaires aux comptes, dégagent un net bénéficiaire de plus de 10 milliards (10 561 087 932 francs CFA), après paiement de plus de 3 milliards en impôts sur les sociétés’’, a révélé Ababacar Sadikh Bèye, à l’issue de la rencontre. Notant tout de même, qu’entre l’exercice 2020 et celui précédent, le chiffre d’affaires a fléchi de 2,7% en valeur relative, soit un solde négatif de 1,6 milliards en valeur absolue. Un fléchissement qui se justifie par plusieurs faits. ‘’Il s’agit des encaissements des dividendes Dubaï Port (DP) et Dakar terminal (+6 milliards de francs CFA), du gain sur le dénouement de l’affaire G3S (+4,2 milliards), de la location du terrain de la Sonacos pour parking d’attente (-1,86 milliards) et de la contribution du port au fond « Force Covid avec près de 1,2 milliards’’, informe-t-il. Se réjouissant de ces résultats satisfaisants, le patron du Port de souligner que c’est dans la même dynamique que l’entreprise s’est inscrite en 2021, avec comme objectif, de se poser, d’ici deux ans, comme un des «moteurs» qui tirent le Sénégal vers l’émergence. ‘’Cette ambition portée par son Plan stratégique de développement (PSD, 2019-2023) et mise en œuvre à travers un plan de transformation, nous a permis de réaliser de bons résultats, tout en nous permettant, par ailleurs, de mettre en œuvre un certain nombre de projets phares’’, explique M. Bèye.

L’info