Toutinfo Bréves

MARCHE CONTRE LA SPOLIATION DE SES TERRES PAR PEACOOK : Dougar crie son indignation

  • mbay thiamdoum
  • juin 7, 2021
  • Commentaires fermés sur MARCHE CONTRE LA SPOLIATION DE SES TERRES PAR PEACOOK : Dougar crie son indignation

Les populations de Dougar se sont fortement mobilisées samedi, au cours d’une marche de protestation, pour s’insurger contre la spoliation de ses terres par l’entreprise marocaine Peacook.

Pour dénoncer la spoliation de leur terre, les populations de Dougar ont tenu, samedi dernier, une marche de protestation pacifique. Fortement mobilisées pour la circonstance, elles ont arboré le rouge pour exprimer leur indignation face à l’injustice dont elles se disent victimes. Avec en bandoulière, des slogans hostiles à la présence de la société marocaine et à ceux qui les aident dans leur entreprise. Les populations de Dougar ont eu le renfort de tous les villages environnants et des mouvements citoyens dont Y’en a marre et Frappe/France dégage. La représentante des populations, Ndour Ndiaye qui relève qu’une action judiciaire est en cours dans le cadre de cette affaire, s’est convaincue que Peacook va perdre la manche. Elle n’a pas manqué pour autant, d’avertir tous ceux qui ont encaissé l’argent de l’entreprise marocaine pour la soutenir dans sa volonté de mettre la main sur les terres, objets de litige. ‘’Ceux qui ont encaissé des pots de vin de Peacock Investment n’ont qu’à se déclarer, car l’affaire est maintenant devant les tribunaux. La vérité va éclater au grand jour, car cette entreprise va devoir sortir le décret qui lui permet de mener des activités dans ce site. Nous sommes confiants et je sais que cette société immobilière va devoir suspendre ses activités. On est convoqué demain lundi 7 juin et on sera au rendez-vous’’, martèle-t-elle devant un parterre de manifestants indignés. Non sans réaffirmer que les populations de Dougar rejette tout «compromis» avec Peacock Investment.

Venus prêter mains fortes aux villageois, Y’en à marre et Frappe ont dénoncé la posture de l’Etat dans cette affaire. ‘’L’État du Sénégal veut prendre des terres et les donner à des Marocains au détriment des populations. Cela fait 10 ans que ces braves populations se battent. Ailleurs, c’est pour déshabiller des Sénégalais de leurs terres et habiller des Français, des Chinois, des Italiens, des membres et amis de l’Apr’’, dénoncent les deux mouvements, dans un communiqué conjoint, publié après la marche. Ils ne comptent pas faillir à leur combat à côté des populations victimes. ‘’Si l’État ne veut pas voir Y en a marre et le Frapp auprès des populations, il n’a qu’à leur rendre leurs terres’’, assènent-ils. 

L’info