Toutinfo Bréves

ÉLECTIONS LOCALES : Niasse annule le parrainage et prône la concertation au sein de BBY

  • mbay thiamdoum
  • mai 31, 2021
  • Commentaires fermés sur ÉLECTIONS LOCALES : Niasse annule le parrainage et prône la concertation au sein de BBY

Le leader de l’Alliance des forces de progrès, Moustapha Niasse, a annoncé, samedi dernier au cours d’un séminaire de son parti, qu’il n’y aura pas de parrainage aux prochaines élections locales de janvier 2022.

Il n’y aura pas de parrainage aux prochaines élections locales de janvier 2022. La révélation est de Moustapha Niasse. Le leader de l’Alliance des forces de progrès (Afp) qui a présidé samedi dernier, un séminaire de son parti sur les préparatifs de ces joutes électorales, lève un coin du voile des conditions dans lesquelles devront se tenir les prochaines élections municipales et départementales. ‘’Pour les élections locales, il n’y a pas de parrainage. Je vous rassure, il n’y a pas de parrainage’’, a déclaré l’allié de Macky Sall. Par contre, a-t-il ajouté, ‘’nous sommes pour le parrainage dans son principe et nous maintenons cette position qui est la nôtre. Ça ne souffre pas de doute ou d’ambiguïté. Nous sommes pour le maintien du parrainage, qui est une forme de tamis politique. Il faut sans doute l’aménager’’. 

«Vouloir gagner tout, est une ambition utopique…» 

Cette précision faite, l’actuel président de l’Assemblée nationale a réitéré l’encrage de son parti dans la mouvance présidentielle. ‘’La coalition Benno Siggil Senegaal (Bss) et la coalition BBY constituent le cadre dans lequel nous évoluons dans un esprit de concertation. Nous irons ensemble aux prochaines élections locales. Ces élections, nous les attendons avec sérénité et optimisme. Mais nous ne nous contentons pas uniquement de sérénité et d’optimise, nous les attendons avec engagement et avec détermination’’, a-t-il décliné. Non sans inviter ses camarades à faire preuve de diplomatie politique en engageant des échanges internes pour aller à des compromis dynamiques élaborés intelligemment et conduits avec réalisme au sein de la coalition BBY. ‘’Vouloir gagner tout, est une ambition utopique. Vouloir tout avoir, tout de suite et de manière définitive, c’est encore une fois de l’utopie. Soyez capables, à l’intérieur de BBY, avant et au moment des investitures, de vous ouvrir vis-à-vis des alliés, pour voir en fonction des réalités palpables sur le terrain, en quoi l’Afp peut prétendre et sur quoi l’Afp doit négocier, et ce que l’Afp doit essayer d’avoir dans le cadre des conseillers départementaux et des communes’’, recommande-t-il.

«L’opposant politique n’est pas une ennemie»

Le Sg du l’Afp, invite ses partisans à rester ouvert à tous, y compris leurs adversaires politiques, et d’éviter toute entreprise qui pourrait installer le chaos dans le pays. ‘’Une élection est un moment de vérité. Restez ouverts vis-à-vis des autres, y compris l’opposition que vous rencontrerez dans les communes, les départements et les régions. Restez ouverts parce qu’ils sont tous des Sénégalais. L’opposant politique n’est pas une ennemie. Il n’est jamais une ennemie. C’est un adversaire politique’’, souligne-t-il. 

Niasse prêt à céder son fauteuil

Parmi les points inscrits à l’ordre du jour de ce séminaire régional, figure en bonne place le thème : ‘’L’Afp sans Moustapha Niasse’’. Sur ce point, le fondateur de cette formation politique a indiqué que l’Afp sans Moustapha Niasse est une réalité. ‘’A mon âge, après avoir dirigé le parti plus de 22 ans, j’ai déjà proposé qu’on rajeunisse la direction. Il faut rajeunir le poste de Secrétaire général aussi. Préparez le congrès de L’Afp et les jeunes vont prendre la relève. Les jeunes du parti sont bien formés. Retraite politique, non, tant qu’on vit. Mais, il est temps que les jeunes prennent les rênes de ce parti’’, a annoncé Moustapha Niasse.

L’info