Toutinfo Bréves

BBY AUX LOCALES : La Ligue démocratique réclame des «listes communes et consensuelles»

  • mbay thiamdoum
  • mai 31, 2021
  • Commentaires fermés sur BBY AUX LOCALES : La Ligue démocratique réclame des «listes communes et consensuelles»

L’unité et le consensus doivent prévaloir dans la constitution des listes de la coalition Benno Bokk Yakaar. C’est la conviction de la Ligué démocratique. Qui souligne que seule cette condition pourra garantir la mobilisation effective de toutes les potentialités des partis de la coalition.

La Ligue démocratique (Ld) va aller aux élections locales du 23 janvier 2022, sous la bannière de la coalition Benno bokk yaakaar. C’est ce que le Bureau politique a retenu au terme de sa réunion de samedi dernier. ‘’Le Bureau Politique de la Ligue Démocratique engage, d’une part, les militantes et les militants du parti à aller à ces élections sous la bannière de la coalition Bennoo Bokk Yaakaar, partout où ce sera possible, et d’autre part, la coalition à constituer des listes qui reflètent la diversité de toutes ses sensibilités politiques’’, ont écrit Nicolas Ndiaye et ses camarades dans la résolution générale, sanctionnant la réunion du Bureau Politique. Au regard de la diversité des parties prenantes de la coalition et de l’exigence d’une démarche unitaire, gage d’une victoire de Bennoo aux élections territoriales du 23 janvier 2022, a-t-on ajouté, le Bureau Politique de la Ligue Démocratique appelle toutes les composantes de BBY à faire preuve d’esprit d’ouverture et de solidarité au cours des investitures des candidats, afin que les listes municipales et départementales résultent d’un consensus. Pour le Bureau Politique de la Ld, seule la constitution de listes communes et consensuelles peut garantir la mobilisation effective de toutes les potentialités des partis de la coalition. En outre, en terme de perspectives politiques, notamment en des alliances politiques, le Bureau Politique de la LD renouvelle la disponibilité du parti, pour la création d’un «grand parti de rassemblement». C’est pourquoi, tout en se félicitant du succès des activités de la Confédération pour la Démocratie et le Socialisme (CDS), Nicolas Ndiaye et Cie donnent mandat au Secrétariat Permanent pour examiner toutes les modalités susceptibles de faire passer la CDS d’une confédération à une fédération.            

L’info