Toutinfo Bréves

ELECTRIFICATION RURALE : Macky Sall table sur l’accès universel

Le chef de l’Etat  réitéré sa promesse d’apporter la lumière dans prés de 2000 villages dans la phase II du PUDC. 

«Le Président de la République rappelle que l’accès universel à l’électricité, reste une priorité de l’action gouvernementale et, à ce propos, les ministres en charge des Énergies et de l’Équité sociale et territoriale, devront accélérer le déploiement national du projet spécial d’électrification de 2000 villages, prévu dans le cadre de la phase II du Programme d’Urgence de Développement Communautaire (PUDC) », indique le communiqué sanctionnant la réunion hebdomadaire du Conseil des ministres d’hier. Sur l’intensification de la mise en œuvre des programmes d’électrification rurale toujours, le Chef de l’État signale l’impératif d’améliorer, de façon notable, le taux dans les régions de Kédougou, Sedhiou et Kolda, en veillant au raccordement urgent de l’ensemble des communes prioritaires. « Le Président de la République indique, par ailleurs, au ministre du Pétrole et des Énergies, la nécessité d’une répartition optimale des 115.000 nouveaux lampadaires solaires qui seront implantés principalement dans les zones rurales et périurbaines, selon un cahier des charges en matière d’entretien, bien défini avec les communes », souligne la même source. En outre, le Conseil a examiné et adopté : le projet de loi portant Code de l’électricité  et le projet de loi portant création, organisation et attributions de la Commission de Régulation du Secteur de l’Énergie (CRSE). 

Tournée économique pour inaugurer et lancer des travaux d’infrastructures publiques majeures

Par ailleurs le Chef de l’État s’est réjoui des résultats du sommet  sur le financement des économies africaines qui a confirmé les consensus déjà actés sur le moratoire de la dette, l’émission de Droits de Tirage Spéciaux (DTS) à hauteur de 650 milliards de dollars US dont 33 milliards comme quotepart africaine, plus, potentiellement, 100 milliards supplémentaires au titre des réallocations selon les modalités à convenir. «Le Président de la République a également indiqué que le Sommet a lancé l’Alliance pour l’entreprenariat en Afrique (doté d’un financement d’un milliard de dollars Us en appui au secteur privé), et amplifié le plaidoyer pour l’accès universel au vaccin anti Covid-19 et sa production par certains pays africains qualifiés dont le Sénégal, pour faire passer le taux minimum de vaccination en Afrique de 20 à 40% d’ici fin 2021 », indique le communiqué. «Abordant la question liée à sa tournée économique qu’il effectuera du 29 mai au 1er juin 2021, dans les régions de Kaffrine et Kédougou, pour inaugurer et lancer les travaux d’infrastructures publiques majeures, le Chef de l’État rappelle, au Conseil, l’importance primordiale qu’il accorde à l’aménagement et au développement durable de nos territoires », lit-on dans le texte.

L’info