Toutinfo Bréves

USURPATION DE FONCTION : Le karatéka se faisait passer pour un gendarme

Karatéka de son état, Mouhamed Saliou Faye se faisait passer pour un gendarme et grugeait ses victimes.

2 mois d’emprisonnement ferme ! C’est ce que risque Mouhamed Saliou Faye. Marié à une épouse et père de 2 enfants, le chauffeur de 28 ans, a été renvoyé et jugé hier, devant le juge des flagrants délits de Dakar, pour usurpation de fonction et extorsion de fonds. 

Aussi téméraire qu’il est, ce prévenu arrêtait les chauffeurs de camions qui passaient vers Dalifort, en se faisant passer pour un gendarme, tout en brandissant sa carte de karaté. Après avoir demandé aux camionneurs d’immobiliser leurs véhicules, il leur demandait les pièces afférentes à la conduite de ces engins. Toutefois, s’il arrivait qu’une pièce manque à l’un deux, il leur réclamait alors des sommes d’argent. Après les négociations, ses victimes lui remettaient généralement la somme de 5000 F CFA. C’est ainsi qu’il a fait une dizaine de victimes. Ces dernières entendues, après avoir déposé plainte, ont, à l’unanimité, déclaré lui avoir remis de l’argent à sa demande. Ce que le prévenu a contesté hier, devant le juge des flagrants délits de Dakar. Car, dit-il, c’est un bon matin, alors qu’il se rendait au boulot, qu’il a été interpellé. Il raconte qu’en cours de route, il a vu un camion qui était mal garé et en a fait la remarque au chauffeur. Mais ce dernier l’aurait injurié. Ainsi pour ne pas se battre avec cette personne qui voulait s’attaquer à lui, il a brandi sa carte de karaté, parce qu’on lui avait interdit de se bagarrer. Néanmoins, le procureur a requis 2 ans de prison dont 2 mois ferme. Le parquetier a révélé que l’inculpé avait tenté d’acheter sa libération en donnant 40 mille F CFA aux agents interpellateurs, lorsqu’il était sur le point d’être arrêté. A l’issue de ces réquisitions, Me Youssou Guéye a sollicité que son client soit renvoyé des fins de la poursuite sans peines, ni dépends. Délibéré au 28 mai prochain.