Toutinfo Bréves

MOCTAR SOURANG TACLE MACKY SALL : ‘’Il est en permanence, dans des calculs politiques’’

  • mbay thiamdoum
  • mai 17, 2021
  • Commentaires fermés sur MOCTAR SOURANG TACLE MACKY SALL : ‘’Il est en permanence, dans des calculs politiques’’

Le leader de l’Union nationale patriotique (Unp) était hier l’invité de « Jury du dimanche» de iRadio. Donnant son appréciation sur Macky Sall, le Coordonnateur du Front de résistance nationale (FRN) qui a pratiqué l’homme, ne fait pas dans la demi-mesure, affirmant qu’il ne reconnait plus le Macky Sall qu’il a connu et qui a totalement changé au contact du pouvoir, ne se préoccupant plus de calculs politiques.

Moctar Sourang ne reconnait plus Macky Sall. A l’en croire, même s’il garde toujours de bons rapports avec lui, le chef de l’Etat a changé au contact du pouvoir. ‘’Macky Sall que j’ai connu d’avant et Macky actuellement, il y a une très grande différence. Il a totalement changé’’, a affirmé le Président de l’Union nationale patriotique (Unp). Et le Coordonnateur du Front de résistance nationale (FRN) d’enfoncer le clou : ‘’Je n’ai pas de problème particulier avec lui, car quand on se voit, c’est très cordial. On discute. Mais le problème du président Macky Sall, est qu’il est en permanence, dans des calculs politiques’’. Se voulant plus clair, il explique que pour le chef de l’Etat et de la majorité présidentielle, ‘’toute sa stratégie, c’est comment faire pour gagner, comment faire pour se maintenir au pouvoir, pour éliminer (des adversaires)’’. Se disant ‘’un peu surpris’’ par cette attitude de Macky Sall, l’opposant affirme que ‘’Cette façon de faire la politique (lui) pose problème’’. Regrettant, à la limite, le soutien qu’il avait apporté à ce dernier, au début de sa carrière en dehors du Pds, quand il pensait et parlait plus en faveur des populations, du social, du développement du pays. ‘’J’avais soutenu le président Macky Sall (2012), parce qu’il était très pragmatique. Lorsqu’il avait quitté le président Wade, il avait tiré toutes les leçons. Il avait l’habitude de dire : ‘’oui on est là dans des salons en train de discuter, alors que les accès universels à savoir l’eau, l’électricité, l’éducation, entre autres, ne sont pas assurés. C’est quelqu’un qui était très proche des populations’’, dit-il. Et de lancer : ‘’Je crois que l’exercice du pouvoir l’a changé. (…). En réalité, le pouvoir peut changer parce que quand vous êtes entouré que des gens qui vous disent tout marche, finalement, tu es coupé du monde extérieur. C’est ce qui lui arrive actuellement’’.

Par ailleurs, l’opposant a dit tout son rejet de notre système politique actuel, qui fait du chef de l’Etat un super-homme, avec tous les pouvoirs. ‘’Je crois plutôt aux systèmes qui sont mis en place. Je considère que le Président de la République, dans nos pays, dispose de trop de pouvoirs. Quelqu’un qui dispose de milliards, qui peut mettre en prison qui il veut, qui peut nommer qui il veut, tout le monde lui court derrière’’.

L’info