Toutinfo Bréves

1ER JALON VERS LA MORT DU CFA : La France transfère 5 milliards d’euros de réserves de change à la Bceao

  • mbay thiamdoum
  • mai 7, 2021
  • Commentaires fermés sur 1ER JALON VERS LA MORT DU CFA : La France transfère 5 milliards d’euros de réserves de change à la Bceao

Dans le cadre de la réforme du franc CFA, la banque de France a commencé le transfert  de 5 milliards d’euros de réserves de change à la Banque centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (Bceao).  Les économistes avertis y voient, le premier jalon allant dans le sens de la réforme du Cfa appelé à devenir Eco. 

La fin du franc Cfa  annoncé en décembre 2019 par les présidents Macron et Ouattara se matérialise. La suppression de la réserve d’argent des États africains sur un compte du Trésor français qui était un des points majeurs de cette transition commence à se concrétiser depuis le 4 mai dernier, avec le début du transfert de 5 milliards d’euros (Plus de 3200 milliards F Cfa) de réserves de change à la Banque centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (Bceao). «C’est en application des accords de décembre 2019 que la France a entamé le processus de transferts des réserves vers les comptes de la Bceao dans le cadre de la réforme du franc Cfa qui va devenir l’Eco», croit savoir Mamadou Dieng, économiste et homme politique.«Avant, la moitié des réserves de change de la Bceao était domiciliée dans les livres de la banque de France. Le ministre français des finances Bruno Le Maire l’a annoncé à Abidjan car la Côte d’Ivoire  compte 40 pour cent du PIB de zone franc qui compte 14 pays», poursuit-il. Pour Mamadou Dieng, ancien sénateur libéral, «c’est même ridicule». «Maintenant, ce qu’on ne sait pas encore  si c’est un acompte ou non car visiblement le montant des réserves de change dépassent le montant transféré. La France doit faire dans la transparence et dire aux Africains ce qu’elle leur doit exactement», souligne Mamadou Dieng, suggérant un  audit des réserves de change  par un organisme indépendant. Le franc CFA a été créé par la France pour ses colonies en 1945.

L’info