Toutinfo Bréves

APAISEMENT DU FRONT SOCIAL : Les instructions fortes de Macky Sall

Le chef de l’Etat évoqué hier en conseil des ministres, la nécessité de l’application effective de la convention nationale interprofessionnelle. Il a aussi instruit le gouvernement à finaliser les conventions collectives dans l’agriculture, l’élevage, mines, etc.

Ça bouge dans le monde du travail. Le Président Macky Sall a instruit le gouvernement à prendre des dispositions pour apaiser les relations entre les organisations syndicales et le patronat.  Ainsi, le chef de l’Etat a évoqué hier, en Conseil des ministres, la nécessité de l’application effective de la Convention nationale interprofessionnelle. 

Pour davantage réguler les relations de travail, Macky Sall a demandé l’application des conventions collectives signées dans les secteurs de la presse et du nettoiement. Sur le cas de la presse, il a insisté sur « l’impératif de veiller à la liberté de la presse et à la protection du métier de journaliste et des autres professionnels relevant du Code de la Presse ». Il a aussi instruit le gouvernement à finaliser les conventions collectives dans l’agriculture, l’élevage, et les mines, entre autres. 

Dans sa communication, le Chef de l’État a réitéré son attachement à la protection sociale des travailleurs, notamment, ceux évoluant dans les secteurs particuliers susmentionnés. Tout en se félicitant de « l’esprit républicain et constructif des travailleurs du Sénégal ainsi que des responsables des centrales syndicales », Macky Sall a demandé, à chaque membre du Gouvernement, « d’examiner avec diligence, en fonction de ses attributions, les points de revendication évoqués dans les cahiers de doléances, afin d’y apporter les réponses appropriées en relation avec le ministre en charge du Travail ».  Dans la même veine, le Chef de l’Etat a rappelé, à chaque ministre sectoriel, « l’impératif de rencontrer, au moins une fois par trimestre, les organisations syndicales de son département afin d’assurer la prise en charge optimale des revendications dans le respect des engagements de l’Etat et des équilibres budgétaires et financiers ». Au regard du travail remarquable accompli par le Haut Conseil du Dialogue social, en vue d’asseoir dans l’anticipation et la conciliation, Macky Sall a félicité les services de Innocence Ntap Ndiaye pour la culture de dialogue social qu’ils sont est en train d’impulser dans tous les secteurs de la vie économique et sociale. Ainsi, il a demandé, en particulier, au ministre du Travail, en relation avec le Haut Conseil du dialogue social, de lui faire parvenir avant le 15 juin 2021, un plan national de renforcement du dialogue social. Pour le Chef de l’Etat, il est urgent « de renforcer le dialogue social dans la fonction publique, notamment dans les secteurs de l’éducation, de la santé et de l’enseignement supérieur, où il est indiqué l’urgence de la finalisation consensuelle des décrets d’application de la loi sur les universités publiques ». Le Chef de l’Etat indique l’impératif de faire du travail une valeur essentielle dans notre pays. 

L’info