Toutinfo Bréves

SUPPRESSION DU PARRAINAGE DANS SIX MOIS : L’Etat corrige la copie de la Cedeao

Face à la presse hier, le ministre porte-parole du gouvernement, Oumar Guéye, a réitéré la volonté du gouvernement de maintenir le parrainage comme système de filtre démocratique, jetant ainsi à la poubelle, la décision de la Cedeao rendue suite à une saisine de Me Abdoulaye Tine.

La réplique du gouvernement du Sénégal n’a pas trop tardé. 24h seulement après la publication du verdict de la Cour de justice de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (Cdeao) suite à une saisine d’hommes politiques sénégalais dont Me Abdoulaye Tine, le ministre porte-parole du gouvernement est monté au front pour remettre les pendules à l’heure. Oumar Guéye a profité hier du face-à-face avec la presse pour déclarer à qui veut l’entendre que le Sénégal est une démocratie éprouvée, sous-entendant ainsi qu’il n’a de leçon de démocratie à recevoir de personne. ‘’Le Sénégal est un pays de démocratie éprouvé où on vote depuis plus d’un siècle. De par notre vécu, cette démocratie se consolide’’, a tout d’abord précisé Oumar Guéye. Il n’a pas manqué d’évoquer le caractère légitime du parrainage, en rappelant qu’il n’est pas tombé du ciel. ‘’Le parrainage a été évoqué lors du dialogue politique. Il fait l’objet d’une loi à l’Assemblée nationale. De ce point de vue, ce système de parrainage est plus que légal par rapport à notre constitution, par rapport à notre loi’’, soutient-il. Non sans préciser : ‘’nous n’avons aucun problème au niveau du gouvernement par rapport à cette question de la Cedeao. Nous sommes une démocratie majeure’’, soutient-il tout en confiant que le ministre de l’Intérieur reviendra très bientôt sur la question.

Le porte-parole du gouvernement a aussi été interpellé par les journalistes sur la commission d’enquête que l’Etat envisage de mettre en place pour élucider les évènements douloureux de début mars dernier. ‘’Je peux vous assurer que la commission d’enquête sera mise sur pied. Le gouvernement y travaille. Les termes de référence sont en cours de préparation. Et cette commission d’enquête verra le jour. Elle sera une commission inclusive qui va intégrer toutes les personnes susceptibles d’en faire partie pour que la lumière soit faite sur ces évènements douloureux et malheureux qui se sont produits chez nous’’, a promis Oumar Guéye. 

Par ailleurs, le ministre du Développement communautaire, de l’Équité sociale et territoriale, Samba Ndiobène Ka, a relevé que toutes les pièces justificatives ont été remises au comité de suivi des fonds d’aide Covid19. ‘’Nous sommes disposés à donner toutes les preuves, parce que nous nous inscrivons dans une logique de transparence’’, a déclaré Samba Ndiobène Ka.

L’info