Toutinfo Bréves

TOUBA : Pourquoi Sonko a du mal à rencontrer Serigne Mountakha

Ousmane Sonko n’a pas tort de dénoncer ceux qui sont tapis dans les entourages des chefs religieux et qui font tout pour faire foirer ses audiences avec lesdits chefs religieux. En effet, selon nos sources, s’il a eu du mal ces derniers temps à être reçu par Serigne Mountakha Mbacké, khalife général des mourides, c’est parce des pro-pouvoir dans l’entourage du guide religieux s’y sont farouchement opposés. 

Le Khalife général des mourides a joué un rôle prépondérant dans le dénouement de la crise née de l’affaire Adji Sarr-Ousmane Sonko. Sa médiation a ramené les deux camps à la raison et instauré le calme. Cependant, beaucoup se sont étonnés que le leader de Pastef qui a entamé après, une tournée de remerciement auprès de tous ses soutiens, ne soit pas allé rendre visite à Serigne Mountakha Mbacké à Touba. D’ailleurs un de ses partisans à Touba, Serigne Abdou Samath Mbacké Cheikhouna, avait évoqué ce motif comme une des raisons pour lesquelles, il quittait le leader de Pastef. Seulement, le problème ne vient pas de Sonko. Selon une source bien introduit à Touba, ce dernier «a aujourd’hui beaucoup de mal à être reçu par le Khalife général, parce qu’il y a des gens dans son entourage qui s’y opposent». A l’en croire, cette affaire de mœurs qui s’est transformée en affaire politique, avec des manifestations violentes, a exacerbé le clivage, entre les partisans de Macky Sall et ceux de Sonko, qui sont dans l’entourage du marabout. Et ce sont de hauts responsables du régime qui tirent les ficelles. Et ils ont bien réussi leur coup. Car, note notre interlocuteur, «pour les pro-Macky, à la tête desquels se trouve un très proche du Khalife, il était hors de question que le leader de Pastef soit reçu par le khalife dans ce contexte». Ainsi, ils ont pesé de toute leur influence pour arriver à leur fin.

Et notre source a été d’une certaine manière, confirmée par Ousmane Sonko lui-même. Dans sa dernière sortie, il a évoqué ces intrigues dans l’entourages des marabouts et qui l’empêchent souvent d’accéder à eux. «S’il y a quelqu’un qui a souvent beaucoup de mal à rencontrer un chef religieux, c’est bien moi, Ousmane Sonko. Dès fois il arrive que quand, je dois voire un chef religieux, des gens s’organisent pour saboter la rencontre et faire en sorte que je ne puisse pas rencontrer le chef religieux en question. Et les coupables ne sont autres que les gens du pouvoir et ceux qu’ils payent et qui sont au sein des entourages des chefs religieux… », a déploré le leader de Pastef le 22 avril dernier dans un entretien avec la chaine Youtube «Jotna» qui appartient à ses partisans. 

L’info