Toutinfo Bréves

TCHAD : Le président Déby blessé hier aux combats est mort

Le président Tchadien Idriss Deby n’est plus ! Il est mort à 68 ans, à la suite de blessures contractées aux combats, contre les rebelles du Front pour l’alternance et la concorde (FAC), selon le porte-parole de l’armée. «Le Maréchal Idriss Déby Itno vient de donner son dernier souffle en défendant l’intégrité territoriale sur le champ de bataille», soutient-il. Et de préciser qu’il est «mort suite à ses blessures au front»

Poursuivant, il souligne que le Maréchal Idriss Deby Itno, «comme il le fait chaque fois que les institutions tchadiennes sont menacées», avait pris la tête de l’armée et allé au front, pour combattre les rebelles. Ces derniers qui étaient à 300 km de la capitale, menaçaient de marcher sur celle-ci. 

C’est hier matin que l’ancien président Tchadien, qui a perdu récemment son Chef d’état major général des armées, a été blessé  aux combats et évacué à Djaména, où il a rendu l’âme. Déby, véritable chef de guerre, avait l’habitude de prendre lui-même la tête des opérations militaires, comme il l’avait fait il n’y a pas longtemps, lors de combats contre Bokko Khara.

Son fils prend les commandes du pays

Les Institutions du pays sont dissoutes et un Conseil militaire dirigé par son fils Mahamat Idriss Déby a pris les commandes du pays. 

Candidat à un 6ème mandat, le président Déby avait été déclaré hier, vainqueur au premier tour, avec près de 80% des suffrages. En 2006 et 2008, au front lui même, Déby avait repoussé deux assauts de rebelles qui avaient réussi à arriver aux portes de la capitale.

La Rédaction