Toutinfo Bréves

DEFENSE DU LITTORAL: Le Collectif « Aar Sunu Suff-Aar Sunu littoral » voit le jour

  • mbay thiamdoum
  • juin 15, 2020
  • Commentaires fermés sur DEFENSE DU LITTORAL: Le Collectif « Aar Sunu Suff-Aar Sunu littoral » voit le jour

«Dans le but d’œuvrer pour la protection du littoral et du foncier de leurs communes respectives, des organisations de Guédiawaye, Yeumbeul, Malika, et de Tivaouane Peulh ont mis en place un cadre
citoyen dénommé « Collectif Aar
Sunu Suff – Aar Sunu littoral»,
informe un communiqué parvenu à «L’INFO».
Lequel précise que «déplorant la
prédation foncière qui prend des
ampleurs catastrophiques et dangereuses pour la stabilité de leur environnement et de leur cadre de vie, les membres dudit collectif on décidé d’interpeller, la Direction des Domaines qui, en complicité
avec la Direction du Cadastre, des fonctionnaires complices, des prometteurs immobiliers sans scrupule, de certains maires et de prédateurs fonciers participent au bradage de leur foncier et de la bande du littoral ». Par ailleurs, le Collectif « Aar Sunu Suff – Aar Sunu littoral », interpelle le chef de l’Etat, Macky Sall et l’invite  » à prendre les mesures suivantes dans le but de mettre fin cette mafia foncièr à laquelle certains fonctionnaires
de la DGID participent au détriment
de l’équité et de la démocratie foncière. »
Entre autres, le Collectif exige l’an-
nulation de l’octroi des quatre hectares aux magistrats sur la bande des filaos et leur recasement vers un site moins litigieux ; la suspension de toute attribution ou tentative d’attribution de 20 hectares le
long de la bande des filaos au syndicat des inspecteurs des domaines ; l’audit de la gestion du foncier par la DGID ; la mise à jour des recommandations faites par la
Commission nationale de la réforme foncière.
De plus, « Aar Sunu Suff – Aar Sunu littoral » demande de rapporter immédiatement le décret 202-14 portant modification de l’article R 207 du décret n° 2009-2450. «Le
Collectif interpelle les politiques et
affairistes impliqués dans la spoliation foncière sur le littoral de la banlieue
à prendre leurs responsabilités devant l’histoire et les générations futures en cessant toutes activités délictueuses sur la bande», avertit-on dans le communiqué.
D’ailleurs, le Collectif porte à l’attention de la presse nationale et internationale qu’il tiendra une conférence de presse le jeudi
18 juin 2020 à 16 h00 mn au Foyer de Wakhinane GHipHop pour dénoncer «l’accaparement abusif du foncier par la Direction des Domaines au profit d’une oligarchie de rentiers.»


( M.SARR avec Toutinfo.net )