Toutinfo Bréves

SECURITE : L’UE offre 26 véhicules à la police sénégalaise

COOPERATION : Une nouvelle page a été écrite dans les relations entre l’Union européenne et la police sénégalaise.

« Ce jeudi 28 mai 2020  a eu lieu un don de 26 véhicules à la Direction de la police judiciaire (DPJ) et à la Direction de la police de l’air et des frontières (DPAF) », informe un communiqué du service de communication de la police, parvenu à Toutinfo.net.

 « Un don exceptionnel de l’Union européenne qui entre dans le cadre du programme de coopération pour la sécurité intérieure entre le Sénégal et l’Union Européenne (SENSEC-UE) en présence de Mme IrèneMingasson, ambassadrice-cheffe de la délégation de l’Union Européenne au Sénégal  et de l’inspecteur général de police OusmaneSy, directeur général de la Police nationale. L’ambassadeur d’Espagne, Alberto Virella, l’ambassadeur de la République tchèque, Miloslav Machalek, et le chef de mission de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), Bakary Doumbia, étaient également présents », précise la même source.

En outre le document ajoute que « cette activité s’inscrit dans le cadre du programme de coopération pour la sécurité intérieure entre le Sénégal et l’Union Européenne (SENSEC-UE) qui vise à prévenir et réduire les facteurs de déstabilisation pour préserver le développement du Sénégal ».

 Doté d’un budget de 10 millions d’euros financé par l’UE, ce programme comprend trois composantes notamment la lutte contre le crime organisé et le terrorisme, le contrôle et la surveillance des frontières ainsi que l’appui à la bonne gouvernance du secteur de la sécurité intérieure.

« Dans la lutte contre le crime organisé et le terrorisme la modernisation des forces de sécurité intérieure est un atout majeur. Le Programme SENSEC-UE et les forces de sécurité intérieure sénégalaises se sont investies dans la modernisation des méthodologies, des protocoles et des plans de formation de personnels dans le but d’intensifier la lutte. En ce sens, ce programme appuie la formation continue de la Division de cybercriminalité, la création de la Brigade antiterroriste, l’amélioration de capacités d’investigation de la Police technique et scientifique et du Groupe de recherche et d’interpellation », souligne le communiqué de la police.

Toutinfo.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.