Toutinfo Bréves

PAPA LADJIKE DIOUF, PSYCHOLOGUE A OTTAWA : « La violence policière est une bombe sociale qui peut exploser à tout moment »

SANTE/SECURITE : « La situation actuelle a créé une surcharge émotionnelle et principalement les émotions désagréables ( Peur, colère, tristesse, etc.) », tient à souligner d’emblée le psychologue sénégalais Papa Ladjiké Diouf, établi à Ottawa, au Canada sur sa page Facebook visité par Toutinfo.net.

Analysant, la récurrence des violences policières dans ce contexte de propagation du covid-19, de l’état d’urgence, assorti, du  couvre-feu, Papa Ladjiké Diouf est d’avis que «tout État qui choisit uniquement la méthode répressive et la privation des libertés, risque de perdre le combat de convaincre les populations de « Rester chez eux» et de respecter les mesures barrières! »

« Les wolofs disent bien « lu ëpp tuuru» (littéralement trop, c’est trop), martèle-t-il.

« Les gens sont déjà émotionnellement hyperchargés parce qu’ils sont privés de contacts humains et sociaux », alerte le psychologue sénégalais vivant au pays de Justin Trudeau.

Avant de conclure avec cet avertissement pour que nul n’en n’ignore : « Si on y ajoute une violence policière et un manque de produits de première nécessité, cela constitue une bombe sociale qui peut exploser à tout moment! À défaut de stratégies scientifiques, nos États doivent trouver des stratégies sociales pour favoriser la décharge émotionnelle des populations ».

Toutinfo.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.