Toutinfo Bréves

AFFAIRE HIBA THIAM : « Les fils à papa » et « la fille du badolo»

SECURITE/JUSTICE : Dans l’affaire dite  Hiba Thiam  du nom de cette jeune cadre morte dans des conditions troubles dans un appartement chic des Almadies et dans laquelle sont cités des fils et filles de la haute société sénégalaise, se joue en toile de fonds, une lutte  des classes, voire une lutte pour le pouvoir tout cours.

Le décor, les acteurs, les circonstances, une nuit de  couvre-feu, assorti d’état d’urgence, tout, tout dans cette sordide et triste affaire de la mort tragique de Hiba Thiam, semble sortir d’un roman d’espionnage de Agatha Christie.

Pour l’heure tout ce qu’on sait c’est que c’est une mort, mystérieuse, troublante.

Seule l’autopsie pourra dire avec exactitude de quoi est morte Hiba Thiam.

La piste de l’overdose en est une, certes, mais pas la seule.

Cela d’autant plus que, les dépositions des premiers suspects arrêtés par la gendarmerie de Ngor, avant que la Section de recherches ne se saisisse du dossier, font état d’une soirée arrosée en alcool et durant laquelle, la drogue dure a circulé.

Contrairement à ce que dis une certaine presse, Hiba Thiam n’est pas « fille de… ». Mais,  « ses amis » oui, du moins leurs « papas » sont fortunés comme Crésus.

Sans doute la défunte, jusqu’à preuve du contraire est la seule qui pouvait se targuer de ne jamais avoir maille à partir avec la justice de notre pays.

Les autres suspects « fils de … » ne peuvent pas en dire autant. Certains d’entre eux ont sont connus des services de police et de la gendarmerie avec un lourd casier judicaire pour vente et consommation de drogue dure…

Cependant, le funeste sort a voulu que ce soit Hiba Thiam, promise à une brillante carrière dans la finance qui trépasse lors de cette soirée privée.

Une enquête et  une justice transparente et  impartiale pourront faire toute la lumière sur cette affaire qui tient en haleine les 16 millions de Sénégalais, surtout au regard du contexte de couvre-feu, d’état d’urgence et de propagation du convid-19.

Toutinfo.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.