Toutinfo Bréves

TESTS D’UN VACCIN CONTRE LE COVID-19 EN AFRIQUE : Le Parti socialiste français demande des comptes à LCI et à l’OMS

SANTE/RECHERCHE : Le Parti socialiste français réagi fermement suite à la séquence diffusée ce matin sur LCI et dans laquelle deux médecins français indiquent que des tests d’un vaccin contre le coronavirus seront effectué dans des pays de l’Afrique francophone dont le Sénégal sur des cas suspects.

« Le Parti Socialiste tient à réagir vigoureusement à la suite d’un échange sur LCI entre Jean-Paul Mira, chef du service de réanimation de l’hôpital Cochin à Paris, et le professeur Camille Locht, directeur de recherche à l’INSERM », indique le communiqué du PS français sur son site visité par Toutinfo.net.

«Nous avons pu les entendre discuter tranquillement de l’opportunité de faire des tests sur un éventuel vaccin contre le COVID-19 en Afrique où « il n’y a pas de masques, pas de traitement, pas de réanimation ». Et de justifier cette pratique par des études sur le SIDA qui permettraient déjà « d’essayer des choses » sur des prostituées « qui sont hautement exposées et ne se protègent pas ». Une étude sur le BCG serait même imminente si l’on en croit le responsable de l’Inserm », rappelle la même source, non pour déplorer ces propos.

« Nous condamnons avec la plus grande fermeté ces propos. N’en déplaise à nos deux éminents professeurs, l’Afrique n’est pas un vivier de cobayes », fulmine-t-on dans le communiqué avant d’interpeller la chaine LCI et l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

« Nous attendons de la part de LCI une condamnation sans appel de ces propos inacceptables. Nous demandons à la Direction générale de la santé et à l’OMS de faire toute la lumière sur les pratiques évoquées », lancent les socialistes français, non sans indiquer que  « dans ces moments où la confiance dans nos soignants est totale, où notre sort dépend des avancées scientifiques, chaque mot compte, chaque parole publique doit être utile au combat contre la pandémie ».

Toutinfo.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.