PAPE DIOUF, MUSICIEN SE CONFIE : « Je ne mangeai presque pas à ma faim »

Le leader de la « Génération consciente »  a fait d’émouvantes confessions, dans le journal Vox Populi, de ce samedi.

Aujourd’hui, Pape Diouf est devenu une star dans le monde de la musique, cependant, rien n’a été facile pour lui. Il dit tout sur sa pauvreté et sur les obstacles qu’il a traversé pour hisser là où il est.

Natif de Guinaw-Rail, dans la lointaine banlieue dakaroise, Ppae Diouf a connu la pauvreté et la galère.

Comme, il le confie, lui-même, dans Vox Populi, « Je n’avais pas 25 francs CFA pour acheter du café », confesse-t-il.

«  Dans la vie rien ne peut s’acquérir sans le travail. C’est la clef du succès », philosophe l’auteur de Paris-Dakar qui vient de sortir.

DES DEBUTS DIFFICILES

Parlant de ses débuts pas du tout facile dans la musique, Pape Diouf confie : « J’ai connu des difficultés. Je ne vais plus les revivre Inchallah. Je suis parti de rien. J’habitais à Guinaw-Rail et quand je me réveillais le matin, je n’avais  même pas  25 francs CFA pour acheter du café ».

Ajoutant : «  Je marchais de la banlieue jusqu’en ville pour la musique. Je ne mangeais presque pas à ma faim. Mais, je me suis battu ; je me suis dit que je n’ai que ma voix et je vais sillonner  le monde entier avec et je vais être parmi les meilleurs ».

CHEZ UNIVERSAL

Il se félicite de faire partie des meilleurs musiciens sénégalais. Et cerise sur le gâteau, Pape Diouf collabore avec le label américain Universal.

Interpellé sur ce choix de rompre avec « Prince’Art », le leader de la « Génération consciente », se dit sans regret.

« J’ai aucun problème avec Prince’ Art, j’ai juste senti le besoin de voler de mes propres ailes », explique Pape Diouf.

PARIS-DAKAR

Concernant, l’album Paris-Dakar, le natif de Guinaw Rail, indique que c’est un dialogue entre le piano, la kora avec un style afro pop.

Il annonce qu’il va se produire à travers le monde jusqu’en septembre 2020 avec au programme 176 concerts dans les plus grandes salles du monde.

( Toutinfo.net )

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *