REVUE DE PRESSE DU 19 SEPTEMBRE 2019 : Les nominations du nouveau CEMGA et du Haut commandant de la gendarmerie, en force

Ce jeudi, les quotidiens font l’écho des nominations à la tête de l’Armée et de la Gendarmerie.

« CEMGA et Haut commandant de la gendarmerie : Macky intronise  le duo Birame Diop-Jean –Baptiste Tine », titre en Une l’As.

« La gendarmerie nationale a un nouveau Commandant en la personne de celui qui était jusque-là  le Haut Commandant de la gendarmerie nationale en second, le Général de Division, Jean-Baptiste Tine. Le successeur du Général de Corps d’Armée, Cheikh Sène  a été aussi  le Commandant des Ecoles de la gendarmerie », explique l’As.

Revenant sur son parcours, le journal indique que le Général Tine a étudié à l’Ecole de guerre de Paris, en France, à Melun, à Mekhnès, au Maroc. 

Il a été sur différents théâtres d’opérations en Afrique,  comme au Mali, en 2013, révèle l’AS.

L’As met aussi en lumière le  nouveau Chef d’Etat major des armées, Général de Corps d’armées aérien Biram Diop qui succède au  Général de corps d’Armées Cheikh Guèye.

Ce dernier va à la retraite  le 1ere octobre prochain.

Son successeur prend service à partir du 1er janvier 2019.

Auparavant, souligne l’As, il était chef d’Etat major particulier du président de la République.

Le Témoin est revenu également sur la promotion de 5 autres officiers supérieurs au rang de « Général ».

Le journal écrit ainsi : « Pluie d’étoiles sur l’armée et la gendarmerie ».

D’après la Tribune : « Macky Sall palce ses hommes », signant que Bara Cissokho, « un Wadiste » de retour comme chef d’Etat major particulier du chef de l’Etat.

Toutinfo.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *