A la UneActualitéSociété

REVOLTE DES SENEGALAIS D’ESPAGNE Ousseynou Mbaye aussi tué

La liste macabre de nos compatriotes tués en espagne s’allonge. après mame mbaye ndiaye, natif de pire, ousseynou mbaye, originaire de Guinguinéo, blessé au cours des affrontements, a succombé à ses blessures hier, dans un hôpital de madrid alors que Arona Diakhaté qui a reçu un coup de matraque est dans le coma. de brasilía où il se trouve le ministre des affaires Etrangères, me Sidiki Kaba a fait convoquer l’ambassadeur d’Espagne au Sénégal.

La série noire se poursuit pour les Sénégalais d’Espagne. En deux jours, deux de nos compatriotes sont décédés au cours d’altercations avec des policiers espagnols. En effet, après Mame Mbaye Ndiaye qui est mort après une course poursuite avec les limiers jeudi, Ousseynou Mbaye vient à son tour de rendre l’âme dans un hôpital à Madrid. En fait, les Sénégalais s’étaient mobilisés spontanément jeudi dans la soirée après l’annonce du décès de Mame Mbaye Ndiaye qui était un Diawrigne (dignitaire) très respecté en Espagne. Il servait souvent de médiateur aux Sénégalais d’Espagne en bisbilles et jouissait d’une grande respectabilité au pays de Mario Rajoy. C’est donc pourquoi, sa mort a suscité une telle réaction. Ousseynou Mbaye, un des manifestants, a fait face à des policiers qui l’ont malmené. Le coup reçu sur la tête lui a été fatal. Il est mort des suites d’un traumatisme crânien. Finalement, il est décédé hier dans la matinée à l’hôpital. Une disparition qui vient rallonger la longue liste des Sénégalais qui sont morts à l’étranger. Outre ces deux décès, il y a un autre compatriote qui est entre la vie et la mort. Lui, également est victime de la répression de la manifestation par la police espagnole. Arona Diakhaté est dans le coma. Il a reçu un coup de matraque d’un limier espagnol qui l’a plongé dans le coma. D’après nos sources, les Sénégalais ont remis ça encore hier dans la matinée en affrontant les policiers qui lançaient des grenades lacrymogènes pour disperser les manifestants. Nos compatriotes ont été soutenus lors de la protestation par des Espagnols qui sont outrés par la répression policière.

L’ambassadeur d’espagne convoqué…

Le gouvernement du Sénégal exige que l’affaire soit tirée au clair. Depuis le Brésil où il se trouve le ministre des Affaires Etrangères et des Sénégalais de l’Extérieur, Me Sidiki Kaba a fait convoquer l’ambassadeur d’Espagne au Sénégal pour lui transmettre une note verbale de protestation du Sénégal. Le Sénégal exige qu’une enquête soit diligentée pour déterminer les circonstances des décès de nos deux compatriotes. Le chef de l’Etat aurait même appelé pour s’

Le véhicuLe de L’ambassadeur du sénégaL saccagé

L’ambassadeur du Sénégal à Madrid, le Général Mamadou Sow a échappé à un lynchage en règle. D’après des sources de «L’As», nos compatriotes ne lui ont pas pardonné de ne s’y être rendu que le lendemain du drame. L’ancien Chef d’état major général des armées (Cemga) a été pris à partie par ses compatriotes dans un restaurant hier, alors qu’il était venu s’enquérir de la situation après la mort de Mame Mbaye Ndiaye et les manifestations qui ont suivi. Les protestants ont saccagé le véhicule du Général Mamadou Sow dit Nogass qui n’a dû son salut qu’à la Police qui l’a exfiltré. Cette dernière a déployé cinq véhicules pour sortir le diplomate sénégalais du pétrin. Ils en veulent au Général Sow parce que, disent-ils, il a attendu le lendemain des évènements pour venir s’enquérir de la situation. Ce que dément, Awa Cheikh Mbengue qui soutient que les autorités consulaires suivent la situation de près. D’après elle, le Directeur général des Sénégalais de l’Extérieur Sory Kaba est attendu à Madrid incessamment.

Toutinfo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *