Toutinfo Bréves

Barthélémy Dias, toutes griffes dehors

Le maire de Mermoz Sacré-Cœur, Barthélémy Dias est très remonté contre le procureur de la République, Serigne Bassirou Guèye et le doyen des juges d’instruction (Dji), Samba Sall. Un courroux qui s’est manifesté au terme des plaidoiries d’hier, lorsque les conseils du maire de Dakar ont fini d’égrener le chapelet de violations des droits de Khalifa Et Cie dans cette affaire de la caisse d’avance de la ville de Dakar. Avec le comportement du doyen des juges et du procureur de la République, relève Dias-fils, on se pose la question de savoir, « si le président Trump n’a pas raison de traiter nos pays de m … » Faisant foi aux plaidoiries de Me Doudou Ndoye et Cie, Barthélémy Dias est d’avis que le député-maire de Dakar n’a rien à faire dans ce procès. Poursuivant, il révèle qu’il serait dommages que le président Trump qu’il considère comme «une insulte à la démocratie américaine» puisse avoir raison sur nous, eu égard au comportement de l’exécutif qui dicte sa loi au procureur, et de facto au doyen des juges qui est nommé par décret, ainsi que l’Assemblée nationale. Toutefois, il reste persuadé que si le droit est dit, la vérité jaillira et le président ne sera victime que de sa propre turpitude.

 

Toutinfo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.