Toutinfo Bréves

SUSPENSION DES AUTORISATIONS DE COUPE DE BOIS EN CASAMANCE : Les forets du Sénégal oriental risquent une surexploitation

Le bonheur des uns fait le malheur des autres. Le président de la république a suspendu les autorisations de coupe de bois dans toute la Casamance naturelle suite aux tueries de Boffa Bayotte avec son bilan macabre de 13 morts. Du coup, des autorités politiques et administratives ont peur d’assister à une ruée vers le bois dans les forets du Sénégal oriental. Selon le conseil départemental de Goudiry, la suspension du coup de bois en Casamance risque d’avoir des conséquences néfastes sur les forets des régions de Tambacounda et Kédougou d’après le communiqué parvenu à Toutinfo. « Le Conseil départemental de Goudiry exprime ses vives inquiétudes liées aux risques d’exposition des forets des régions de Kédougou et Tambacounda, particulièrement du Boundou, à une surexploitation et à une déforestation » a prévenu le député Djimo Souare.

A en croire, le président du Conseil départemental de Goudiry , l’engagement du président Sall dans son combat pour la protection de l’environnement est salutaire. « Nous demandons au président de la République de rester vigilant quant à une éventuelle surexploitation de l’une des rares zones ou la biomasse existe encore » déclare le président du conseil départemental de Goudiry.

Toutinfo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.