Toutinfo Bréves

La rencontre de tous les dangers à la Fncl!

La rencontre de la Fédération des cadres libéraux risque d’être houleuse cette après midi. Et oui,  elle sonne le retour en grâce de Cheikh  Seck, président  nouvellement adoubé par un  arrêté de Gorgui Wade himself et  l’entrée en disgrâce  du secrétaire général de la Fédération nationale des cadres libéraux et ancien directeur de cabinet de Omar Sarr.  En effet, depuis que  Abdoul Aziz Diop a été reçu par le chef de l’Etat Macky Sall, il est dans l’œil du cyclone. Ses « frères » le soupçonnent d’avoir  « pactisé avec le diable».  Conséquence, sa tête est mise à prix. Habituellement, au Pds, le président est juste un titre honorifique, c’est le Sg qui fait office d’exécutif du parti. Curieusement, c’est désormais Cheikh Seck qui est aux manettes  à la Fncl d’autant plus que c’est lui qui a convoqué la  dernière réunion reportée sine die, en lieu et place de Abdoulaye Bâ Nguer qui le faisait habituellement.  Autant d’ingrédients qui font que la réunion de la Fncl, si elle n’est pas reportée, va être explosive.  En disgrâce lors des législatives, Dr Cheikh Seck était en rébellion contre la direction du parti qui l’avait investi dans une position de non éligibilité. Autre temps, autre mœurs. « L’As » a appris qu’il est désormais  devenu le chouchou du candidat du Pds et Aziz Diop le pestiféré. Réunion à surveiller.

Toutinfo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.