Toutinfo Bréves

ANNULATION DE LA DETTE : Youssou Ndour et Cie saisissent Boris Johnson

Les membres de l’Initiative pour l’annulation de la dette africaine (IADA) à la tête de laquelle, le chanteur Youssou Ndour, ont remis hier, une lettre à l’ambassadeur de Grande Bretagne à Dakar, en destination du Premier ministre Boris Johnson. 

En perspective du prochain sommet du G7 prévu dans le Sud de l’Angleterre (11-13 juin), les membres de l’Initiative pour l’annulation de la dette africaine (IADA) à la tête de laquelle, le chanteur Youssou Ndour, ont effectué le déplacement jusqu’à l’ambassade de la Grande Bretagne à Dakar, pour y déposer une correspondance dont le destinataire final n’est personne d’autre que le chef du gouvernement britannique. Portant la parole des fondateurs de l’Initiative pour l’annulation de la dette africaine (IADA), Youssou Ndour a laissé entendre ceci : ‘’l’Angleterre accueille le Sommet du G7. Donc, nous avons saisi cette occasion pour passer un message, une lettre au Premier ministre anglais pour défendre notre cause et notre démarche’’. L’artiste planétaire a également salué l’accueil et l’écoute qui leur ont été offert par l’ambassadeur de Grande Bretagne à Dakar. ‘’Et, dans ce cadre, nous disons que notre combat continue. Nous avons aussi d’autres actions à mener très rapidement’’, a poursuivi Youssou Ndour. 

Le ministre-conseiller auprès du président de la République se dit optimiste quant à l’issue de la démarche entreprise par l’Initiative pour l’annulation de la dette africaine (IADA). ‘’Ce combat est loin d’être gagné. Mais nous sommes optimistes sur la suite de notre démarche, parce que nous voyons aujourd’hui que le monde  sort de plus en plus de la pandémie’’, a  ajouté Youssou Ndour, se disant optimiste quant à l’élargissement de leur plateforme à d’autres personnalités remarquables et sympathisants dans le monde. L’Initiative pour l’annulation de la dette africaine (IADA) a été lancée au lendemain de l’appel de Dakar du 28 mars 2020 du chef de l’État, Macky Sall, pour une stratégie d’annulation de la dette des pays africains, assortie d’un plan de rééchelonnement de la dette commerciale. 

L’info