Toutinfo Bréves

MARY TEUW NIANE COGNE MANSOUR FAYE : ‘’Il a fini de montrer ses limites’’

  • mbay thiamdoum
  • juin 7, 2021
  • Commentaires fermés sur MARY TEUW NIANE COGNE MANSOUR FAYE : ‘’Il a fini de montrer ses limites’’

C’est à croire que Mary Teuw Niane est définitivement lancé dans son combat pour prendre le fauteuil de maire de Saint-Louis à Mansour Faye. Le Professeur en Maths ne rate plus son ancien collègue du gouvernement depuis qu’il a décidé de briguer la mairie. Invité samedi de « Zik Fm» Saint-Louis, l’ancien ministre de l’Enseignement supérieur a dénoncé le «bilan négatif» de Mansour Faye, l’accusant de boulimie foncière et de volonté de tirer profit de tout, y compris «vendre du lait». 

La tension monte de plus en plus dans l’espace politique, depuis l’annonce de la date des prochaines élections locales. Les candidats déclarés et potentiels commencent déjà à se lancer des piques et à se tirer dessus. C’est le cas à Saint-Louis, avec le Professeur Mary Teuw Niane, qui vise le fauteuil du maire Mansour Faye. Ce dernier, a-t-il déclaré, ‘’a fini de montrer ses limites, avec son bilan négatif’’. Et pire, il ne comprend pas que le maire se bombe le torse pour ce bilan négatif. ‘’Je ne me glorifie jamais d’un travail mal fait. J’aime la perfection. Je veux le meilleur pour Saint-Louis’’, cogne-t-il. 

Ne lâchant pas Mansour Faye, l’ancien ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique l’accuse de boulimie foncière, en comparaison avec ses prédécesseurs. Ces derniers, affirme-t-il, ‘’ont beaucoup fait sans nourrir des appétences foncières grotesques. Contrairement à un maire qui s’agrippe à la moindre parcelle libre’’. Poursuivant, il note que Mansour Faye a poussé le bouchon tellement loin, qu’il ‘’s’adonne à toutes formes de quête de profits, allant jusqu’à vendre du lait’’. Convaincu qu’il se passera des choses peu orthodoxes lors des prochaines élections municipales et départementales, il invite les jeunes, dont on tente souvent d’acheter le soutien et le vote, à faire preuve de réalisme et de lucidité quant à leur choix. ‘’Prenez l’argent, il vous appartient, mais dans le silence des urnes, choisissez ce qui est bon pour Saint-Louis’’, conseille le Professeur de mathématiques. 

C’est dire que les hostilités sont déjà lancées entre les deux têtes de ponts de la mouvance présidentielle dans l’ancienne capitale du Sénégal. Et c’est Macky Sall, patron de la coalition Benno Bokk Yaakaar qui risque de s’arracher les cheveux. Lui qui, récemment, à Kaffrine, dans le cadre de sa tournée économique, a appelé ses partisans, notamment les responsables politiques à l’unité, et surtout à attendre ses directives pour le choix des futurs maires et présidents de Conseils départementaux de sa coalition. 

L’info