Toutinfo Bréves

3EME MANDAT DU PRESIDENT MACKY SALL : Landing Savané rompt le tabou

Le Secrétaire général d’And Jëf/Parti africain pour la démocratie et le socialisme (Aj/Pads), Landing Savané, par ailleurs vice-président du Haut conseil des collectivités territoriales, s’est dit ce week-end, hostile à un troisième mandat. Soulignant ainsi que personne n’est indispensable au point de s’accrocher au pouvoir.

Que Macky Sall se la tienne pour dit. Landing Savané ne le soutiendra pas dans sa quête d’un troisième mandat, si jamais il décidait de franchir le Rubicon. ‘’Moi, je suis défavorable à un troisième mandat. Je suis hostile à un troisième mandat dans ce monde moderne’’, a soutenu haut et fort, samedi dernier, Landing Savané, en marge de la troisième assemblée générale du Regroupement des enfants de la garde républicaine (Regar) qui s’est tenue, samedi, au Camp Tropical de Thiès. Soulignant que personne n’est irremplaçable au point de vouloir s’accrocher au pouvoir, le vice-président du Haut conseil des collectivités territoriales estime que dans ce monde moderne, les gens doivent comprendre que deux mandats suffisent pour un président. ‘’Il (Président Macky Sall) sait ce qu’il a à faire. Nul n’est indispensable, car quelqu’un d’autre peut continuer. Je le dis, je le répète et je ne change pas’’, a déclaré, d’un ton sec, le leader ‘’Folliste’’, en retrait du jeu politique sénégalais depuis plusieurs mois.

Jusqu’ici tabou au sein de Benno bokk yaakaar où c’est motus et bouche cousue depuis que le président de la République, Macky Sall a interdit à ses militants et autres soutiens de s’épancher sur la question, le troisième mandat est un sujet rarement abordé par les responsables, à fortiori les leaders de la coalition de la mouvance présidentielle. Tous ceux qui ont pris le contre-pied du président de la République sur la question, ont été sans exception, démis de leur fonction et écartés de la mouvance présidentielle. Le dernier à en faire les frais, est l’ancien Directeur général de la société nationale de transport urbain, Dakar demm dikk. Me Moussa Diop qui s’est aventuré à rappeler au Président Macky Sall les dangers que pourrait occasionner une troisième candidature, a été remercié, avant d’être trainé dans la boue. Avant lui, il y avait l’ancien Directeur des Sénégalais de l’extérieur, Sory Kaba, qui avait souligné au chef de l’Etat qu’il en était à son deuxième et dernier mandat. Il en a fait automatiquement les frais et a été subitement la cible des ‘’Apéristes. Mais le premier responsable de l’Alliance pour la République victime de sa posture sur cette troisième candidature, est l’ancien président du groupe parlementaire, Benno bokk yaakaar. Pour avoir déclaré publiquement que le Président Macky Sall ne pouvait pas faire un troisième mandat, Moustapha Diakhaté a été tout simplement remercié par ce dernier, de son poste de ministre-conseiller. 

L’info