Toutinfo Bréves

LIBÉRATION DES ‘’OTAGES’’ ET DEFENSE DE LA DÉMOCRATIE : M2D investit la rue les 11 et 23 juin prochain

  • mbay thiamdoum
  • juin 4, 2021
  • Commentaires fermés sur LIBÉRATION DES ‘’OTAGES’’ ET DEFENSE DE LA DÉMOCRATIE : M2D investit la rue les 11 et 23 juin prochain

Dans le but de faire libérer les 8 jeunes arrêtés lors des manifestations de mars dernier, et défendre la démocratie sénégalaise, le Mouvement pour la défense de la démocratie a annoncé hier, deux manifestations pacifiques les 11 et 23 juin.  

Le Mouvement pour la défense de la démocratie (M2D) va encore investir la rue les 11 et 23 juin prochain. Cette fois, c’est pour exiger ‘’la libération des détenus politiques’’ arrêtés lors des évènements de mars dernier, et pour la préservation de la démocratie Sénégalaise.  Face à la presse hier, les responsables dudit mouvement ont justifié la reprise des manifestations par le fait que le Président Macky Sall n’a pas respecté ses engagements suite à l’intervention du Khalife général des Mourides, dans la crise de février-mars 2021. Ainsi, le M2D a exigé la libération sans condition, de ces détenus et prend Macky Sall, resté sourd à la médiation du Khalife sur cette question, comme responsable de tout ce qui leur arrivera. Selon Alioune Badara Mbow, porte-parole du jour ‘’malgré les efforts consentis dans le sens d’un apaisement, le régime de Macky Sall retient encore 08 otages dont 04 à Ziguinchor et 04 à Diourbel), comme pour en faire des victimes expiatoires à sacrifier sur l’autel de sa fierté personnelle, et dans un dessein vindicatif’’. Estimant que ces détenus sont fortement attachés aux droits et libertés, le M2D appelle toutes les forces vives à répondre massivement aux rassemblements pacifiques qu’il organise le vendredi 11 simultanément à Ziguinchor, Diourbel et à Dakar.  Parmi les détenus, il cite Demba Diédhiou, Abdourahmane Diallo, Mouhamed Mané, Babacar Diagne, tous ressortissants de Ziguinchor, Ndogou Diop, Moussa Guéye, Galass Guéye, Ablaye Fall, incarcérés à Diourbel. Parmi ces détenus, Cheikh Tidiane Dièye et ses camarades soutiennent que seul Ndongo Diop n’a été entendu depuis son arrestation. D’après Alioune Badara Mbow, porte-parole du jour dudit mouvement, Ndongo Diop est victime d’un acharnement du gouvernement. ‘’Actuellement, il est en train de faire une grève de la faim. Le gouvernement veut simplement punir Ndongo Diop de par son engagement patriotique. Il est en train de subir, une torture psychologique, et en train d’être violenté mentalement. Nous n’allons pas accepter cette situation’’, a soutenu Alioune Badara Mbow. Sur cette manifestation pacifique, Alioune Sané du Mouvement Y’en a marre renseigne que le M2D a déposé hier, la lettre d’information conformément au régime d’information qui est en vigueur au Sénégal. ‘’La balle est dans le camp de l’autorité’’, a déclaré Alioune Sané. Interpelé sur la demande de Serigne Mountakha Mbacké, Aliou Sané a précisé : ‘’le Khalife ne nous a jamais demandé de ne pas manifester, pour la démocratie du pays ad vitam aeternam. C’était par rapport à une date et une manifestation qui était prévue’’.

L’info