Toutinfo Bréves

OPERATION DE SECURISATION A DAKAR : La police investit les repères des bandits

Le nouveau patron de la police met en application son engagement de lutter farouchement contre la délinquance, notamment à Dakar.  C’est ainsi que samedi dernier, les limiers ont procédé à une vaste opération de sécurisation dans la capitale, dénommée «Opération coup de poing». A en croire le Commissaire de Police divisionnaire Ibrahima Diop, Directeur de la Sécurité Publique (Dsp), «cette opération s’inscrit dans le prolongement du plan de sécurité engagé par la Police nationale, quotidiennement». 

En référence au contexte marqué par une certaine insécurité dans certaines zones, comme à Grand-Yoff où une étudiante congolaise a été assassinée récemment, le Dsp d’affirmer qu’à travers cette opération, ils veulent montrer aux populations et aux étrangers vivant au Sénégal, que «la Police nationale continue, de comme par le passé, à sécuriser les personnes et leurs biens». 

Pour cette opération coup de poing, un important dispositif a été déployé sur le terrain. Il s’agit entre autres de 322 hommes, dont 108 GMI, 115 membres du Corps urbain et 96 Bravo Roméo (Brigade de recherches), 03 éléments du BRP, 42 véhicules et 03 motos mobilisés. 

Bilan de l’opération coup de poing

– 265 personnes arrêtées pour vérification d’identité ;

– 62 personnes arrêtées pour ivresse publique manifeste  ;

– 11 pour racolage;

– 11 pour détention et usage de chanvre indien (04 joints entamés);

– 03 pour détention et trafic de Chanvre indien ( 125 grammes et 39 cornets);

– 02 pour détention et usage collectif de Chanvre indien ;

– 01 pour Flagrant délit de vol ;

– 07 pour Nécessité d’enquête ;

– 05 pour vagabondage ;

– 05 pour détention d’armes factice (02 armes saisies);

– 04 pour rixe sur la voie publique ;

– 02 pour association de malfaiteurs et détention d’arme blanche ;

– 01 pour meurtre;

– 05 pour association de malfaiteurs, vol en réunion commis la nuit ;

– 265 pièces saisies;

– 64 véhicules mis en fourrière ;

– 143 motos mises en fourrière ;

– 66.000 Fcfa d’amende forfaitaire

La Rédaction