Toutinfo Bréves

OUVERTURE DU STADE MUNICIPAL : Les zones 8B et C des Parcelles assainies haussent le ton

  • mbay thiamdoum
  • mai 20, 2021
  • Commentaires fermés sur OUVERTURE DU STADE MUNICIPAL : Les zones 8B et C des Parcelles assainies haussent le ton

Les zones 8 B et C des Parcelles Assainies ont tenu hier un site aux pour exiger l’ouverture du stade municipal, fermé depuis 2012. 

‘’Trop c’est trop ! Sunu stade dafa joth ! Tels sont les messages délivrés sur les pancartes, lors du sit-in des zones 8 B et C des Parcelles Assainies, organisé devant le stade municipal, hier. Ces mouvements ‘’navétanes’’ (championnat local) exigent l’ouverture dudit stade fermé depuis 9 ans. Ils ont à cet effet, pris d’assaut la devanture du stade en présence de tous les représentants du mouvement sportif et des Présidents de mouvements politiques aux Parcelles Assainies comme Moustapha Kane, Mamadou Guéye dit original. Parmi les manifestants, le président de la Zone 8B dit s’être mobilisé pour demander à la mairie de terminer le plus rapidement possible, les travaux du stade municipal des Parcelles Assainies. ‘’Nous voulons jouer dans ce stade. Ça, ce n’est qu’un début, on voulait commencer par un sit-in’’, avertit Abdou Waxab Séne. Qui interpelle directement le président de la République pour qu’il leur vienne en aide pour que le stade soit livré à temps.

Venu participer à ce sit-in, Amadou Kane, Président de l’ONCAV, par ailleurs vice-président à la Fédération sénégalaise de football, explique qu’ils sont venus répondre à l’appel des zones 8B et C qui ont voulu attirer l’attention des autorités. ‘’C’est une manifestation symbolique que nous tenons. Ce n’est pas une manifestation où on cherche à montrer que nous avons du monde. Tout le monde sait qu’aujourd’hui le mouvement ‘’navétane’’ a la possibilité de mobiliser du monde’’, fait-il savoir. Toutefois, le Président de l’ONCAV demande la livraison immédiate du stade municipal des Parcelles Assainies. ‘’Aujourd’hui, ce que nous voulons, c’est que l’infrastructure soit mise à notre disposition, qu’on puisse le terminer ainsi que celui de Yoff, de Ngor et Demba Diop’’. 

L’info