Toutinfo Bréves

PRIVÉ DES TAXES SUR LES ORDURES MÉNAGÈRES : Barthélemy Dias accuse Macky Sall de vouloir asphyxier sa commune

  • mbay thiamdoum
  • mai 18, 2021
  • Commentaires fermés sur PRIVÉ DES TAXES SUR LES ORDURES MÉNAGÈRES : Barthélemy Dias accuse Macky Sall de vouloir asphyxier sa commune

Derrière la réaffectation à la ville de Dakar, des taxes sur les ordures ménagères, Barthélemy Dias décèle une volonté manifeste du régime et de son chef, d’asphyxier les communes de la capitale qui échappent à son contrôle.

Le maire de Mermoz-Sacré-Cœur a accusé hier, le Président Macky Sall de perpétrer ‘’une agression totalement injustifiée contre le peuple de Dakar’’.  Face à la presse, Barthélemy Dias charge le chef de l’Etat coupable, selon lui, d’avoir pris des mesures pour retirer aux 19 communes de la capitale, les taxes sur les ordures ménagères et sur le foncier bâti pour les reverser à la ville de Dakar. ‘’Il semble que le régime en place ait pris une autre loi que devait compléter et modifier celle 2013/10 du 08 juillet 2019. On n’a jamais pensé qu’au Sénégal, on pouvait descendre aussi bas dans la bonne gouvernance et la gestion publique’’, a condamné Barthélemy Dias. Le lieutenant de Khalifa Ababacar Sall sonne ainsi le tocsin, espérant que les populations de Dakar s’organisent pour faire face à ce qu’il considère comme une ‘’agression partisane, clanique, politicienne et injustifiée’’. Déjà, il relève que cette taxe est retirée de la commune de Mermoz-Sacré-Cœur. Selon Barthélemy Dias, le président de la République ne peut pas retirer la taxe sur les ordures ménagères à Khalifa Ababacar Sall pour les confier à l’Ucg, puis revenir aujourd’hui pour les retourner à la ville de Dakar. ‘’Cette taxe sur les ordures ménagères pour la commune de Mermoz est chiffrée à plus de 200 millions de francs CFA. Nous avons perdu presque 700 millions en 2020 et en 2021, les pertes sont estimées à 900 millions. Si on fait le calcul, en l’espace de 2 ans, on a privé à la commune de Mermoz, de presque 1 milliard et demi de recettes’’, a-t-il révélé. Le maire de Mermoz Sacre Cœur a aussi accusé les services de l’État de verser à la commune de Fann-Point E, des recettes du foncier bâti de Mermoz-Sacré-Cœur dont le siège de Taxawu Dakar sis à Sacré-Cœur 2. ‘’Il faut que l’État du Sénégal arrête de verser dans cette méchanceté idiote. Même le maire de Fann-Point E sait que Sacré-Cœur 2 n’est pas dans sa commune. Ce que le maire de Fann point E lui-même ne cherche pas, je ne comprends pas pourquoi, des fonctionnaires cherchent à priver la commune de Sacré-Cœur de recettes’’, a-t-il dénoncé. Pour Barthélemy Dias, ces actes s’inscrivent dans une dynamique de vouloir combattre des hommes. Mais, a-t-il tenu à préciser, ‘’ça ne sert à rien de toujours vouloir combattre des hommes, parce qu’on combat les hommes quand on a les capacités intellectuelles et le courage politique de la faire’’.  Il a justifié cette dénonciation par le fait que cette volonté de vouloir faire perdre à sa commune des recettes ne causera pas du tort au maire qu’il est. ‘’Ce tort sera commis malheureusement à l’endroit des populations’’, a déploré Barthélemy Dias. Et c’est l’enveloppe allouée aux bourses d’étude des enfants des familles des plus démunies de la commune qui va en pâtir. ‘’Je suis au regret de vous dire qu’à l’impossible nul n’est tenu. (…). Je tiens à dire que la commune de Sacré-Cœur-Mermoz ne pourra plus distribuer des bourses universitaires, parce que si on vit dans un régime où on cherche à asphyxier les adversaires, voici les résultats malheureusement. Les bourses ne pourront plus être honorées’’, soutient-il.   

L’info