Toutinfo Bréves

AUTOROUTE A PEAGE : Macky Sall demande un accord d’ici le 15 mai prochain

Les questions d’infrastructures et de mobilité urbaine étaient au menu du Conseil des ministres d’’hier, à l’issue duquel le Président de la République a demandé la finalisation des négociations sur l’autoroute d’ici une dizaine de jours et l’opérationnalisation du TER en novembre 2021. 

«Le Chef de l’État rappelle, au demeurant, l’impératif de la finalisation juridique, le 15 mai 2021, de la renégociation de la concession de l’Autoroute Dakar-Diamniadio-AIBD et des propositions d’entrée au Capital de la SECCA SA avec le gel jusqu’en 2025 des tarifs de péage sur cet axe», souligne le communiqué du Conseil des ministres de ce mercredi 5 mai. Par ailleurs, le Président de la République indique, enfin, l’urgence de finaliser la régulation globale du secteur des Autoroutes. Sur la mobilité urbaine dans la Région de Dakar et de la modernisation du système de transport, le Chef de l’État demande au ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement, de veiller à la levée de toutes les contraintes liées à l’exploitation commerciale du TER, au plus tard en novembre 2021. «Le Président de la République signale, également, l’urgence de réviser, dès à présent, les plans de circulation dans la capitale, au regard de l’accroissement significatif du parc automobile et des impératifs de sécurité et de modernisation du système de transport avec l’entrée en service du BRT», indique la même source. Par ailleurs, le Président de la République invite, le ministre en charge de l’Emploi à procéder à la décentralisation intégrale dans les départements, des dispositifs du Fonds de Financement de la Formation Professionnelle et Technique (3FPT) et du Fonds de Formation École-Entreprise, le Ministre de la Jeunesse procédera de même avec l’ANPEJ et le Service Civique National. 

La DER/FJ, le guichet unique de financement

«Le Président de la République a informé le Conseil sa décision de faire de la DER/FJ, le guichet unique de financement de l’autonomisation économique des femmes et des jeunes avec, désormais, la fixation selon des critères économiques et sociaux déterminés, d’une enveloppe globale, indicative des financements destinés à chaque département »,  selon le communiqué, sanctionnant la réunion hebdomadaire du Conseil des ministres.

L’info