Toutinfo Bréves

TOUBA RENAISSANCE, OUAKAM : Les résidents exigent de Mbackiyou Faye le respect de ses engagements

  • mbay thiamdoum
  • avril 26, 2021
  • Commentaires fermés sur TOUBA RENAISSANCE, OUAKAM : Les résidents exigent de Mbackiyou Faye le respect de ses engagements

Pour exiger du promoteur immobilier Mbakiyou Faye, le respect de ses engagements, les résidents du quartier chic de Touba Renaissance de Ouakam ont organisé samedi, une marche de protestation pacifique. 

Les résidents de la Cité Touba Renaissance de Ouakom sont très remontés contre leur promoteur immobilier, Mbackiyou Faye. Pour montrer leur mécontentement, ils ont organisé, samedi, une marche de protestation pacifique pour exiger du promoteur, le respect du cahier de charge qui les lie. Ils ont battu le macadam dans les rues de leur quartier pour réclamer un meilleur cadre de vie.  Les marcheurs arboraient des t-shirts sur lesquels, il était écrit : « Mbakiyou Faye, respectez vos engagements pour l’assainissement ; la voirie et les espaces communs réglementaires ». Des slogans repris en chœur par les manifestants.

Président de l’Association des propriétaires et résidents de la Cité Touba Renaissance et porte -parole du jour, Ibra Diakhaté s’insurge du mutisme du promoteur devant le calvaire qu’ils vivent au quotidien. ‘’Les terrains nous ont été vendus par la société Promobilière gérée par Mbakiyou Faye avec l’engagement ferme de viabiliser la totalité du lotissement, en apportant de l’électricité, en bitumant la voirie, en réalisant l’assainissement, l’aménagement des espaces communs réglementaires. Aujourd’hui que les propriétaires ont rejoint leur domicile, rien de tout cela n’a été fait’’, déplore Ibra Diakhaté.  Selon lui, les habitants traversent, au quotidien, des difficultés avec des canaux d’évacuation des eaux usées constamment bouchés, la disparition des espaces communs au fur et à mesure de leurs modifications successives, en violation du Code de l’urbanisme. A cela, s’ajoute l’occupation sauvage des parcelles non-encore bâties, et le stationnement de chevaux et des charrettes. Pour tous ces faits, ils exigent de Mbakiyou Faye la restitution des espaces publics réglementaires, la mise aux normes du système d’évacuation des eaux (usées et pluies), la mise aux normes du bitumage des routes.

Abdoulaye DIAO