Etats-Unis : George Floyd, le nouveau visage des violences policières américaines

SECURITE : Aux États-Unis où quatre policiers viennent d’être renvoyés après la mort d’un homme noir lors d’une interpellation.

Les images prises par un passant et largement diffusées sur les réseaux sociaux mardi sont terribles.

On y voit George Floyd, un homme noir américain de 46 ans, non armé, plaqué au sol par un policier.

L’agent le bloque avec ses bras et son genou maintien l’homme à terre en lui appuyant sur le cou.

George Floyd supplie, dit qu’il a mal, qu’il ne peut plus respirer, puis il hurle « mama, mama » comme s’il savait qu’il allait mourir.

Le policier, lui, reste impassible en appuyant sur les cervicales de George Floyd pendant un long moment. George Floyd mourra quelques instants plus tard à l’hôpital. Le policier et ses 3 collègues présents lors de l’interpellation ont été limogés ce mardi

« Rien de ce que j’ai vu ne va« , a dit le maire de Minneapolis qui a licencié les 4 policiers. Le FBI mène une enquête.

 Le bureau du procureur va déterminer s’il entame des poursuites. Des manifestants se sont rassemblés par milliers dans les rues de Minneapolis pour réclamer « justice pour George Floyd ». Le hashtag #JusticeForGeorgeFloyd est parmi les Twitter trendings du jour.

 La star du basket LeBron James et les rappeurs Snoop Dogg et Ice Cube ont également exprimé sur les réseaux sociaux leur condamnation de ces violences policières. 

La mort de George Floyd intervient quelques jours après la diffusion d’une vidéo montrant le meurtre d’un autre homme noir non armé, Ahmaud Arbery, par deux hommes blancs dans l’État de Georgie.

Toutinfo.net (avec FranceInter)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.